Archives de Catégorie: PVT (Programme Vacances Travail)

Recherche colocation désespérément…

Et oui ! Voilà plusieurs semaines et même mois que je cherche une colocation désespérément…

Le 1er juillet, je quitte mes colocs mâles actuels pour un autre appartement, une/un ou des colocs.

Mais pourquoi encore une colocation ? et bien c’est simple, cela revient moins cher, je recherche en priorité une chambre meublée, dans un appart déjà meublé, avec tous les électros et toutes les charges incluses, cela me revient bien moins cher !

Oui mais, tu veux rester au Québec, non ? Oui, je veux y rester mais pour rester ici, j’ai besoin de mettre des sous de côté pour faire toutes les démarches et si je prends un appart toute seule et que je dois le meubler entièrement, cela me coûtera cher !

Et c’est facile de trouver une coloc à Montréal ? Oui, assez facile je dois dire. Il y a 3 sites super connus et très réputés :
Kijiji (l’équivalent du Bon coin en France)
Easyroommate (tout est dit dans le titre)
Craiglist (site anglophone)

C’est facile de vitre en coloc ? Oui et non. Il y a des règles dans une colocation et il faut les établir dès le début. En voici quelques unes :

Ranger ce que l’on dérange
Toujours nettoyer après usage sa vaisselle , la salle de bain ou tout autre espace commun. Le grand nettoyage hebdomadaire des parties communes peut s’effectuer par le biais d’un planning entre les colocataires.

sonia madeira coloc colocation-659x438

Les bons comptes font les bons colocs
Payez toujours dans les délais requis votre part du loyer ainsi que des charges. Vos colocataires ne doivent pas vous faire des avances d’argent et réciproquement

Gestion du temps d’occupation
Établissez des règles pour la fréquence des visites des amis et petits amis de vos colocs pour limiter les invasions. Ne soyez pas trop strictes non plus car tout le monde à le droit d’avoir une vie privée. Il est souvent utile d’établir des règles dès le début de la colocation et de les expliquer aux nouveaux arrivants afin d’éviter toute frustration.

Respect des autres
Avoir un minimum de respect envers son colocataire implique de frapper à sa porte avant de rentrer dans sa chambre, de ne pas effectuer de perquisition dans sa chambre lorsqu’il s’absente et de respecter un niveau sonore acceptable pour tous.

Tolérance
Vos colocataires auront leurs humeurs. Apprenez à les tolérer et à leur laisser un espace suffisant les jours où leur humeur est au plus bas. Un bon conseil, rien de mieux qu’un bon petit plat préparé par un de ses colocataires pour remonter le moral de quelqu’un.

Politesse
Avant d’inviter des amis à diner, informez vos colocataires car vous allez monopoliser un des espaces commun. Présentez vos invités à vos colocataires, et éventuellement invitez-les à se joindre à l’apéritif.

En France, après 2 colocs catastrophiques et 1 sans commentaire (hein, Céci ? :p), je ne pensais pas que je ferais de nouveau des colocations. Depuis mon arrivée, sans vraiment compter la première, j’en aurais fait deux en sachant que j’ai gardé les même colocs avec ces deux et la troisième commencera le 1er juillet 2014 ! J’ai survécu un an avec les même personnes, enfin deux, deux mecs, qui l’eût cru !

Au moment où j’écris cet article, je n’ai toujours pas trouvé de coloc et je recherche encore et je commence à paniquer même si il me reste encore 2 bons mois pour trouver… PLEAAAAAASE ! Que je trouve vite une coloc !!!
Donc si vous entendez parler de quelque chose 😀

Publicités

1 an jour pour jour

Ben voilà ! Cela fait un an jour pour jour que je suis à Montréal et cette fin de semaine, je suis allée valider mon nouveau visa. Il y a un an, je débarquais sur le sol canadien et me voilà repartie pour un an et demi de plus ! \o/
Pour ceux qui n’ont pas suivi mon nouveau visa est un JP, Jeune professionnel.

J’avais loué une voiture pour le week-end, avec Cécilia, on a vadrouillé samedi (bon ok, sériouzly, on s’est perdue malgré le GPS mais on a fait pire, on a voulu aller dans une réserve faunique qui est fermée jusqu’au 9 mai…).
P1030237

Le programme du dimanche a été plus réjouissant, car nous avons embarqué Mary avec nous. Au petit matin, il y avait beaucoup de neige, heureusement que Cécilia maîtrise la conduite sur neige car sinon, on ne s’y serait pas rendue… Bref, on arrive vers 9h à la frontière américaine, on fait demi-tour et on passe la douane canadienne, qui nous demande de nous stationner pour aller à l’immigration. On a dû attendre à peine 15 minutes et j’étais repartie avec mon nouveau visa de 18 mois \o/

Pour continuer notre journée en beauté, nous avions réservé une visite d’un vignoble, Morou, sous la neige mais ce fût bien et très instructif. Après la visite, nous avons fait bien entendu une dégustation de tous leurs vins et bien entendu, des emplettes :p

À peine fini de déguster et d’acheter le vin, nous sommes parties direction la cabane à sucre Le Blairfinie !!! Une cabane perdue au milieu de nulle part, au fin fond d’un chemin de terre. Nous avions rendez-vous à 12h pour un service à 12h30. On a commencé par une soupe aux pois avec des crEtons et non des crÉtons comme je prononçais 😀 Nous avions donc du vin rouge pur agrémenter le tout.
P1030246P1030248
Ci-dessous le menu complet :
Soupe aux pois
Petits pains
Fèves au lard au sirop d’érable
Omelettes
Saucisses
Bacon fumé
Jambon cuit dans la mie de pain
Oreilles de crisse
Patates rissolées
Cretons
Salade de chou
Marinades

DESSERTS
Gâteau nappé d’une sauce crémeuse à l’érable
Tartes au sucre
Grands pères
Tire sur neige
Thé et café
P1030254P1030255
Nous avions bien mangé, bien bu, la peau du ventre bien tendue :p
Après tout ça, nous avons pris la direction de Boucherville faire un coucou à Michel et zou, direction Montréal pour rendre la voiture et nous quitter sur des souvenirs de beaux paysages et un petit goût d’érable…
P1030263
Un week-end bref, plein de surprise, de beauté, de dépaysement, une sortie de la ville qui fût fort agréable avec les coupines !!! et des fous rires 🙂
Ce matin, je suis allée renouveler mon NAS (numéro d’assuré social), m’inscrire à la RAMQ (équivalent à la Sécu) et pis voilà ! À 10h j’avais tout fait 🙂
Et pour finir sur une note d’humour la vidéo de Abba avec leur titre VOULEZ-VOUS et non rendez-vous comme j’ai chanté :p

She’s alive !

 bof_shot7l

Juste un petit mot pour vous dire que tout va bien, que la vie continue, que cela va faire 11 mois que je suis là. Que mon amie Cécilia de la gang de TooLoose est rassemblée de nouveau pour faire les 400 coups (la gang = Laura, Cécilia and me !).

Donc du coup, elle squatte à l’appart, on bouge pas mal et par conséquent, je n’ai pas le temps d’allumer mon ordi et d’écrire un article.

L’hiver se meurt mais résiste avec de belles bourrasques glaciales 😀

Sinon à part ça, les canadiens ont gagné la médaille d’or au hockey aux JO donc c’est trop bien !!!teamcanada__64372_zoom

Mon PVT touche à sa fin, plus qu’un mois et je serais JPiste 😀 et je pourrais souffler 1 an et demi de plus en attendant de faire des démarches pour rester encore plus !

Bref, je vous laisse, je repasserais plus tard pour de plus amples nouvelles et de nouveaux articles sur le vocabulaire (disons, au moins un de plus) et pis c’est tout !

À tantôt 😉

Allo le monde, The World Radio Day

Bonjour le monde !

Jeudi 13 février il s’est passé 3 choses :
– Quelques jours avant j’avais enregistré pour Allo la planète un message pour The World Radio Day, la journée mondiale de la radio et si vous souhaitez écouter mon petit message, c’est par ici
Message The World Radio Day
Mon jingle est de retour 🙂 et pour introduire mon message audio
Comment la radio a changé Macha en fêtarde invétérée -n’oubliez pas, si vous partez au Québec : petit a, l’abus de poutine est dangereux pour la santé; petit b, Macha organise des apéros réguliers avec les auditeurs Allo la planete, et ça tombe bien, le prochain c’est ce soir !

– Je suis passée le matin en fin d’émission pour parler de l’apéro des auditeurs à Montréal que j’organisais le soir même, on écoute à 62min18
Émission du 13 février 2014

– Et pour finir, l’apéro des auditeurs qui au final, on s’est retrouvé 2 ! Tant pis pour vous, la place était sympa, bonnes bières, bonnes bouffes, bonne ambiance, bonne musique, on était au HELM microbrasserie sur Bernard/Parc.
FB_IMG_13923347201940406

J’ai passé une semaine de malade entre sorties et boulot… J’suis tannée mais on continue à garder le rythme avec vendredi soir et samedi soir où j’ai trois soirées… On peut dire que je ne perd pas le nord :p

Il a fait une bonne brassée de neige dans la nuit de jeudi à vendredi, c’était beau !
20140209_200324
La photo ci-dessus c’était avant la brassée de neige :p

Et sinon, j’ai rencontré Dan Aykroyd qui était là pour faire dédicacer sa bouteille en forme de crâne, bouteille de vodka que je n’ai pas encore ouverte ! Ce fut bref mais sympa et j’ai un bon souvenir 🙂
20140206_173927

Pour ceux qui ne savent pas qui est ce bonhomme, souvenez-vous de Ghostbusters et The Blues Brothers et Evolution pour une de ses dernières apparitions.

Voilà un petit bout de ma vie Montréalaise, je vous dis à tantôt chers lecteurs.

Le vocabulaire québécois – part 2

Voici la deuxième partie du vocabulaire québécois.
drapeau-france-quebec-800x541

En vrac des mots du quotidien 🙂

Dépanneur : épicerie
Blé d’inde : maïs
Bleuet : myrtille
Breuvage : boisson
Chaudron : marmite
Liqueur : boisson gazeuse
Broue : bière
Mélasse : sirop de sucre de canne très concentré
Poêle : cuisinière
Ustensiles : couverts
Calorifère : radiateur
Laveuse : lave-linge
Sécheuse : sèche-linge
Bas : chaussettes
Bobettes : sous-vêtements/slip/culotte
Brassière : soutien-gorge
Espadrille : chaussure de sport/basket
Gilet : équivalent au pull (sans fermeture éclair ou bouton)
Gougounes : sandales légères/tongues
Jaquette : chemise de nuit
Mitaines : moufles
Tuque : bonnet
Vidanges : déchets/ordures ménagères
Aiguisoir : taille-crayon
Pousse-mine : porte-mine
Brocheuse : agrafeuse
Exacto : cutter
Cartable : classeur/cahier spirale
Sac d’école : cartable
Sacoche : sac à main
Cellulaire : téléphone portable
Caméra : appareil photo
Cadran : réveil matin

La prochaine fois, je vous parlerais des mots anglais employés couramment en France et francisés au Québec ! 🙂
À tantôt !

10 mois !!!

10 mois !!! Déjà 10 mois ! J’en parlais justement avec mes parents que bientôt ça fera un an que je suis partie vivre une expérience internationale en ne sachant pas si j’allais facilement trouver une job et pourtant me voilà détentrice d’un permis jeune professionnel. Donc me voilà encore pour un an et demi.

En juillet, je rentre en France pour 2 semaines, voir ma famille, assister à un mariage et sûrement un aller-retour à Paris pour voir mes amis. Deux semaines qui vont être sûrement bien remplie car je vais également fêter mes 30 ans avec ma famille. Je ne les fais qu’en mai mais je ne serais pas parmi eux.

Sinon, au moment ou j’écris cet article, les pvt n’ont toujours pas ouvert et ça commence à monter pour certains au niveau du stress… ça devient long, car ça devait ouvrir à la base en novembre, vu que c’était un nouveau système via Internet, ils ont reporté en décembre pour finalement dire dans la première quinzaine de janvier… O-K ! Je pense qu’ils ont peur à l’ambassade que tout plante au moment des ouvertures mais en même temps, plus ils ont repoussé, plus il y a de monde qui veut faire sa demande car il y a des reportages à la télé sur le Québec comme celui-ci sur TF1 qui a été critiqué par ici…
Vidéo TF1
Les réactions au Québec

Pour rester sur la lancé des vidéos, France2 a également fait un mini-reportage sur l’EIC et le pvt, enfin, on le comprend en voyant des images du site Pvtistes.net.
Vidéo France 2

Bref, pitié, ceux qui font des reportages sur le Québec/Canada, arrêtaient avec vos clichés car vraiment, vous passez pour des cons par la suite !
Déjà qu’ici, l’actualité française est assez présente, ils ont parlé de Dieudonné, de Hollande et de sa maîtresse et maintenant des manifs à la con ! On rit de nous ici, et je commence à comprendre car vraiment, déjà que je regardais peu l’actualité en France, parfois mes colocs la regardent et je ris car j’ai l’impression de regarder des faux-reportages à la  »les Inconnus » ou encore les parodies de certaines émissions… j’en rigole !
Je ne renie pas mon pays mais je trouve que vraiment, certaines choses, c’est du grand n’importe quoi (en France mais aussi au Canada).

Que dire à part qu’il a beaucoup neigé lundi et qu’il a fait froid aussi ces derniers jours et que c’est froid mardi et qu’après c’est mieux.
Je suis allée à l’Igloofest avec mes colocs et des potes et c’était l’fun !
IMG_20140125_22154120140125_231309 IMG_20140125_204520 J’étais parée pour la soirée ! 😀

L’alimentation

Je sais que j’ai déjà écrit quelque chose sur la nourriture mais là, il s’agit de l’alimentation, mon alimentation entre autre.

Revenons en France, plus d’un an avant mon départ… J’étais une adepte du médecin, j’y étais en moyenne une fois par mois et parfois plus. Pourquoi ? Parce que j’étais tout le temps malade et le médecin ne savait pas quoi ! J’ai vu quelques spécialistes mais sans vraiment me donner de réponse. Et puis j’ai décidé d’entamer un régime avant mon départ pour le Canada, suivi par un nutritionniste. J’avais du mal à perdre du poids donc, mon nutritionniste a décidé de me supprimer les féculents, enfin surtout les pâtes et le riz. J’ai perdu un peu plus mais encore, je n’étais quasi plus malade, voire plus du tout.

À présent, je suis au Québec et mes colocs décident de faire une grosse bouffe, un gros plat de pâtes qui nous dure plusieurs jours, enfin 3 repas. Il faut savoir que je n’avais quasi pas mangé de pâtes depuis mon arrivée au Québec mais j’avais été malade un peu. Bref, après ce festin, je me retrouve malade comme un chien pendant 3 jours Oo
pictocertification-sansgluten

Le constat était là, le gluten veut ma peau ! C’est à partir de ce moment-là que je me suis dit que j’étais intolérante au gluten. Ni une ni deux, je me mets à manger sans gluten, pain sans gluten, pâtes sans gluten (farine de riz, de riz brun, de quinoa, de maïs, etc.), du lait de soya sans gluten (si si ça existe ! et puis dans le soya il y a du gluten parfois), corn flakes sans gluten et même de la viande sans gluten Oo
Au moment où j’ai entrepris ce ‘’régime’’, je n’étais plus malade mais il faut savoir que je n’ai pas supprimé entièrement le gluten de mon alimentation, il m’arrive de me faire des petits plaisirs comme une pizza (bon ok, le lendemain je suis malade mais au moins, je me suis fait plaisir) ou bien des sandwichs mais JAMAIS au grand JAMAIS de pâtes, c’est ce qu’il y a de pire, ça et la bière 😀 (heureusement il en existe sans gluten mais je fais l’impasse pour une Guinness :p).

Au tout début, j’ai eu un peu peur de ne pas trouver de quoi manger mais en fait, au Québec, il y a des rayons entiers sans gluten, sans lactose, végétarien, vegan, etc. Je suis contente de pouvoir me nourrir à des prix abordables. J’ai une épicerie à côté de ma job qui a beaucoup de produits sans gluten pas trop chers (car Intermarché, Rachelle-Béry et Tau par exemple, sont hors de prix…) et aussi une boulangerie sans gluten, Baked2go qui fait de délicieuses madeleines et pains sans gluten. C’est une habitude à prendre, une autre façon de s’alimenter qui n’est pas si compliquée que ça. Ça aurait pu être pire, être allergique au gluten et intolérante au lactose 😦

Il faut retenir une chose  »S.A.B.O.T. »
S = Seigle
A = Avoine
B = Blé
O = Orge
T = Tritical
Mais il y a aussi le Kamut, le malt, la chapelure, la semoule (adieu couscous :’(), le son d’avoine, durum, froment, épeautre, sarrasin, etc.

Pour ceux qui se poseraient la question de  »quels sont les symptômes ? » je vous laisse consulter ce site S.O.S. Gluten je n’ai pas tous les symptômes, n’est-ce pas mais disons au moins 10 de cette liste… ça laisse à réfléchir…

À présent, je vis très bien, je mange bien, pas forcément très bien mais je me nourris correctement, sans pour autant mourir de faim, je continue à sortir, à aller au resto, il m’arrive de demander si ils ont du sans gluten (pas forcément précisé sur les menus mais quand ils en ont, c’est écrit en gros) et puis si ils n’ont pas, ce n’est pas grave, je reste quand même, il y a toujours quelque chose à manger qui ne me rendra pas trop malade.

61197_10202085383476208_1776192269_n993695_10202161913749417_1494043044_n
Muffin dans l’avion pour la France / bière sans gluten la Gutenberg

IMG_20130918_125833IMG_20130918_191342
Gâteaux sans gluten

IMG_20130609_125329IMG_20131013_131252
Repas sans gluten

IMG_20131123_190701IMG_20131210_201206
Pizza sans gluten garnie par moi / tarte sans gluten pâte maison (farine de pois chiche et de maïs)

IMG_20131126_131409IMG_20131031_185359
Madeleine de chez Baked2go / chips sans gluten

IMG_20140119_133220
Macarons sans gluten, acheté au Marché Jean-Talon

Le vocabulaire québécois – part 1

Pour mieux vous faire comprendre, je vais utiliser les mots dans une histoire, que je vais inventer pour que vous voyez les mots dans leur contexte. Je vais faire parler un gars.

20140111_171322

L’autre jour, je devais retrouver ma blonde au Centre Eaton pour magasiner. On devait trouver un cadeau pour un chum en commun pour sa fête en fin de semaine. Avec ma blonde, on avait de la misère à trouver quelque chose qui nous plaisait à tous les deux. On est donc parti chacun de notre côté. On devait se retrouver pour l’heure du dîner au food-court et là je la vois se faire crouser par un baveux et là, il lui fait un bec, j’ai cru péter une coche. Je pogne le gars et lui demande de dégager.

Ce petit texte comprend plusieurs mots que vous connaissez mais parfois ils ont un autre sens icitte.
blonde = copine/petit amie
magasiner = faire les boutiques
chum = copain/petit copain
(bonne) fête = anniversaire
fin de semaine = week-end
avoir de la misère = éprouver des difficultés
dîner = déjeuner
food-court = aire de restauration
crouser = draguer
baveux = arrogant
bec = bise/baiser
péter une coche = perdre la tête
pogner = attraper

Pour les repas, ce n’est pas la même chose qu’en France
petit-déjeuner = déjeuner
déjeuner = dîner
dîner = souper

Quelques mots en vrac
correct = être fiable/responsable
croche = personne malhonnête/pas droit
fin = qui est gentil
quétaine = démodé
capoter = tomber en extase
être down = être démoralisé
jaser = discuter
à date = jusqu’à maintenant/jusqu’à présent
anyway! = de toute manière/bref
ben là! = allons donc!
ben voyons donc! = sans blague!
bienvenue = je vous en prie
ç’a pas d’allure! = cela n’a pas de bon sens
ça se peux-tu = est-ce possible
c’est correct = tout est bien/ça va
me niaises-tu? = est-ce que tu te paies ma tête?
mets-en! = tu parles!
pantoute! = pas du tout
tantôt = plus tôt/plus tard
wô là! = tout doux
icitte = ici
à drette = à droite
tout drette = tout droit

Voilà pour aujourd’hui la prochaine fois, je vous parlerais des choses plus matérielles comme les foufounes, les gougounes et autres mots mystérieux de la langue québécoise.

I got it !

Un mini article pour vous annoncer à tous que j’ai eu mon visa pour rester au Canada, 18 mois de plus en terre canadienne donc jusqu’au 29 septembre 2015 🙂

Je suis si heureuse que je n’y crois pas encore… Quand je l’ai appris j’ai versé ma larme et je tremblais de tout mon corps… J’ai ma LI !

J’ai fait ma demande le 4 décembre, j’ai reçu l’accusé réception du paiement le 5, ma lettre d’acceptation conditionnelle le 30 décembre 2013, j’ai fourni tous les documents le 3 janvier 2014, j’ai dû re-fournir mon offre d’emploi le 4 janvier et ma LI le 6 janvier 2014 ! Je suis en joie 🙂

Comme toute  »récompense », des remerciements sont de mise 🙂

Je voudrais tout d’abord remercier mes parents qui m’ont soutenu et cru en moi, mon frère et ma sœur, mes amies Laura et Cécilia, surtout Laura qui m’a aidé depuis que je suis arrivée à Montréal, mes amis parisiens, mes potos toulousains qui voulaient que je reviennes mais c’est pour mieux revenir en vacances pour faire la fête, mes proches, ceux qui m’ont soutenu sans pour autant me connaître, je pense à Delphine (MissMirabelle) et à Jordane (MonBonPote), merci, merci et merci !J’en oublie sûrement mais c’est pas pour autant que je ne pense pas à vous 🙂

Je vous souhaite une bonne journée et let’s go party rock !!!

1010732_142972785903522_2045461636_n

Le froid

Après la neige, le froid, le bon froid qui vous glace jusqu’aux os mais le froid d’icitte n’est pas le même que le froid de France.

Depuis mon arrivée, j’ai eu droit à des -15ºc ressenti -20ºc mais j’ai aussi eu des -17ºc ressenti -27ºc… et les jours qui viennent de passer ont été très froid.

Lundi 30 décembre, -14ºc ressenti -24ºc (10h)
Mardi 31 décembre, -17ºc ressenti -22ºc (8h)
Mercredi 1er janvier, -20ºc ressenti -29ºc (16h)
Jeudi 2 janvier, -29ºc ressenti -41ºc (7h)
Vendredi 3 janvier, -22ºc ressenti -33ºc (9h)

Une petite semaine de froid avant la reprise du boulot, ça fait du bien par où ça passe.
Alors pour se prémunir du froid, on sort peu et on mange beaucoup ^^ et oui, il faut beaucoup d’énergie pour supporter le froid !
Contrairement aux idées reçues, l’alcool ne réchauffe pas, il perturbe la perception du froid et altère les fonctions physiologiques de régulation de la température.

Ce qui est le pire quand il fait froid, c’est le vent ! Et oui, un bon coup de vent et la température réelle diminue rapidement, d’où la température ressentie que j’ai noté plus haut, qui est celle qu’on ressent vraiment. Il suffit de bien être équipé : pas besoin non plus de trop se couvrir, sinon le choc thermique avec l’intérieur pourrait être fatal ^^ Perso, je mets un t-shirt manches courtes ou longues selon mon humeur, un gilet et mon manteau. Parfois, je mets un collant sous mon pantalon mais cela dépend si je dois rester longtemps à l’extérieur, une tuque qui me couvre bien les oreilles et une écharpe et bien entendu, une bonne grosse paire de chaussette 🙂
Je suis déjà sortie en jupe avec seulement des collants pas très épais et j’ai survécu, cela dépend de beaucoup de chose. Pour le moment, je supporte ce froid beaucoup plus que la chaleur de l’été dernier…

3515 MYLIFE
Nous avons eu deux jours de coupure d’eau à cause de canalisations gelées dans la cage de notre escalier Oo
Mes colocs s’en sont rendus compte le mercredi 1er janvier à 14h donc le temps de trouver le numéro d’urgence, pour se faire entendre dire que c’est le proprio qui doit appeler pour une intervention et ensuite, demander au bailleur de joindre le proprio car nous n’avons pas son numéro, galéré toute une après-midi pour au final devoir attendre le lendemain. Merci à ma Laura pour m’avoir hébergé chez elle car sinon, c’était chez moi sans eau mais heureusement avec l’électricité !
Un plombier est intervenu le lendemain vers 14h, il a chauffé les tuyaux et au bout de quasi plus de 2h, il a réussi à dégeler les canalisations et l’eau est revenue !
Aller chercher la neige sur le toit pour la faire fondre dans une casserole pour mettre cette eau dans la toilette pour pouvoir tirer la chasse… La solution pour le futur est de laisser un filet d’eau en permanence couler d’un robinet pour laisser circuler l’eau dans les tuyaux, seulement en cas de froid extrême comme maintenant.

En tout cas, c’est à vivre au moins une fois, le froid d’icitte, avec les poils du nez qui gèlent ^^
Ci-dessous quelques photos prises dans les rues de Montréal. La première a été prise rue St-Denis/Marie-Anne, la deuxième, prise de ma fenêtre, les photos 3 et 4, les trottoirs de la mort, glissant, de vraies patinoires… à tout moment une de tes jambes peut partir à gauche alors que l’autre part à droite et là, c’est le drame !
Certes, il fait froid mais les gens sortent tout de même et c’est assez vivifiant, si tu es bien couvert, c’est bon, tu devrais t’en sortir ^^

20131231_10073820140103_08403820131231_10130320131231_10145620131231_101204 IMG_20140103_083936

Nous en sommes pas les seuls à souffrir du froid, les animaux aussi et surtout les chiens, car il faut bien les sortir pour qu’ils aillent faire leurs besoins… Au début, je croisais des caniches tout habillés, ça me faisait rire et puis, le froid est arrivé et j’ai croisé une fois un chien, un gros chien complètement frigorifié, qui n’arrive plus à marcher tellement il avait les pattes gelés 😦 j’ai tout de suite moins ri… Le pauvre, j,avais mal pour lui ! Et ensuite, de nouveau des gros chiens avec des  »dog booties » et des manteaux et finalement c’est logique, si nous avons froid, eux aussi !
424276421_b9677a1235_z 4487523072_6e73a4e35e_n

Un petit passage express dans Allo la planète et un tout nouveau concept dès le lundi 6 janvier 2014 ! Écoutez à partir de 45min29
Émission du 3 janvier 2014
1547940_601194599935901_1737839355_o

Donc, je vous dis à la prochaine pour la suite de mes aventures 🙂