Petit défi pour 2019

Chers lecteurs, chères lectrices,

Je me suis lancée un défi : écrire chaque fin de mois une sorte de bilan du mois écoulé. Je m’explique.

J’écrirais ce en quoi je suis reconnaissante, des évènements marquants, des petits moments de bonheur et même des moments de tristesse.

La vie est faite de haut et de bas, focusser sur le positif sans pour autant oublier le négatif, ce qui nous aide à apprendre et à se relever pour aller plus loin.

Donc, je vous donnerai des nouvelles à la fin du mois.

Bonne journée !

Publicités

En 2019, rien de neuf?

BONNE ANNÉE 2019 !!!

Je vous souhaite une belle et merveilleuse année.
Je vous souhaite de belles réussites dans tous les domaines, du bonheur, des sourires, de la bonne humeur et de l’amour à profusion qu’il soit amical ou amoureux.

Entamez cette année sur des notes positives et elle le sera. Entamez toutes vos journées avec sourire et optimisme et elles seront bonnes. Mettez du bonheur dans votre café ou votre thé, souriez à la vie chaque jour comme si c’était le dernier.

Je vous mets au défi de trouver un point positif dans votre journée même si celle-ci a été merdique, horrible. En fait, je vous mets défi encore plus ces journées-là car qu’on le veuille ou non, il y a toujours un moment positif, de bonheur. Par exemple, une personne qui rit dans le bus, dans le métro ou encore mieux, un enfant qui rigole avec sa mère ou son père. Je suis persuadée qu’en cherchant bien, vous en trouverez et concentrez-vous sur cette ou ces pensées le soir en vous couchant et vous vous réveillerez de bonne humeur !

Il n’y a pas de recette du bonheur, c’est à vous de la créer avec vos propres ingrédients. Vous verrez, ils sont différents pour chaque personne.

Je souhaite vous renouveler mes vœux pour cette nouvelle année et surtout la santé 😉

C’est l’heure du bilan

Allo chers lecteurs, chères lectrices,

Cela fait vraiment longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles mais j’ai des excuses ! Mais avant de vous les donner, j’avais envie de faire un bilan de l’année écoulée.

2018… Je me souviens avec qu’un ami lors des souhaits pour la nouvelle année m’a dit : « Cette année, c’est ton année! » Je me suis « Oh yeah! », ça va swinguer. Mais l’année n’avait pas commencé comme je l’avais prévu. Le soir même du 1er janvier 2018, ma chère petite Cloé que je considérai comme ma petite sœur québécoise est partie rejoindre les anges. Mon cœur était déchiré alors qu’on venait de fêter le début d’une nouvelle année. 15 jours plus tard, c’était au tour de ma belle Abi de rejoindre les anges et Cloé. Je ne pouvais croire à une belle année alors que des familles venaient de perdre leurs filles, leurs sœurs, amies, femme… Un mois et demi plus, c’était au tour de Marie… Je me disais que le sort s’acharnait sur des femmes incroyables, je ne pouvais pas croire tout ça…

Nous étions toutes les 4 les pionnières des 5@7 du Fonds Jason… J’avais perdu mes amies…

Les semaines et les mois passés, puis j’ai reçu l’invitation à passer l’examen pour la citoyenneté. Dans la foulée, j’apprenais que je devais déménager car la propriétaire du condo où j’habitais en coloc allait être vendu. Et en quelques semaines, tout s’est enchaîné ! L’examen de la citoyenneté, la signature d’un nouvel appart mais seule et des entrevues et surtout une ! Début mai, je commençais un nouvel emploi, un emploi qui me comble encore aujourd’hui et je ne regrette pas d’avoir fait le pas de changer de voie.

C’est à ce moment-là que j’ai enfin pu croire que 2018 était mon année.

Je me retrouvais en juillet avec un nouvel emploi, ma citoyenneté et un nouvel appart ! Il ne me manquait plus que le cheum (comme le disait les gens autour de moi).

L’été est passé très vite, j’ai eu l’impression de ne rien faire à part arranger mon appartement et travailler. Octobre est arrivé à grand pas, mes parents ont débarqué pour me visiter durant un mois. Ils sont repartis début novembre. Et nous voilà déjà fin décembre alors que j’ai l’impression que c’était hier que mon ami me disait que c’était mon année.

J’ignore encore ce que va me réserver 2019, j’espère qu’il ne sera pas trop sévère et que ma santé va être aussi bonne que 2018. Je finis quand même l’année avec un côte cassée, comme l’an passé ! Mais je trouve cela plutôt drôle. On dit bien : « Jamais deux sans trois » et c’est le cas ! 3e côte cassée en 2 ans.

J’ai vraiment passé une belle année et je remercie toutes les personnes qui ont été présentes pour moi et je remercie également toutes les personnes qui sont dans ma vie car elles font la différence même si elles ne le pensent pas forcément. Je vous aime ❤ et je vous rappelle qu’il est important de le dire aux personnes qu’on apprécie et qui font une différence. Lors du party de Noël de ma job, je l’ai dit à mes collègues que je les aimais et c’était sincère. Il est important de se dire les choses car on pourrait le regretter de ne jamais l’avoir fait.

Je vous souhaite à tous, à toutes de passer de belles fêtes de fin d’année et je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année qui s’en vient très vite ! ❤

Mois anniversaire

Bonjour chers lecteurs, chères lectrices,

Je n’écris plus trop sur mon blogue, je sais mais je suis toujours là !

Octobre s’en vient et vous savez que pour moi c’est un mois anniversaire…

1er octobre : fin de mes traitements, il y a 3 ans… Je fêtes donc mes 3 ans de rémission !!!
Plus que 2 ans et j’aurai dépasser les 5 ans, mon esprit sera plus tranquille.

4 octobre : journée anniversaire de mon diagnostic, c’était il y a 4 ans…

Vous savez que le mois d’octobre est aussi celui d’Octobre Rose donc il y a toutes sortes d’évènements sur le cancer du sein. Je suis sollicitée et donc, le mois va être très occupée pour moi.

De plus, mes parents débarquent le 6 octobre pour un mois. 3 ans que je ne les ai pas vu. Je parle en vrai car par Skype, on se voit presque toutes les fins de semaine.

Toutes sortes d’émotions me traversent et me filent le blues… Je suis fragile malgré la force que l’on m’accorde. Les gens m’ont vu tellement forte durant mes traitements qu’ils en oublient que j’ai aussi mes faiblesses et que je suis autant humaine que vous, que je pleure si je ne vais pas bien et que je suis en droit de pleurer. Depuis plusieurs semaines, je fais de la méditation le soir avant de me coucher, ça m’aide à relaxer et décompresser de ma journée.

Hier, j’étais à La Virée Rose organisée par la Fondation du cancer du sein du Québec. Pour une fois, j’y étais incognito, sans marque, sans couleur particulière, juste en visiteuse inconnue. Je suis partie au moment où les activités ont commencé, je me suis éclipsée tranquillement, en silence, à pieds, comme j’étais venue. J’ai quand même croisé plein de monde que je connaissais, je n’ai pas non plus fait ma sauvage, je suis une personne civilisée et polie ^^

J’ai traversé le parc Maisonneuve, que je ne connaissais pas et je me sentais le cœur léger mais emplie de fatigue. Il me tardait de rentrer chez moi pour m’écrouler sur mon lit. C’est souvent ça mes fin de semaine, dormir, me reposer et dormir… J’ai fait une sieste de 2h et cela m’a fait du bien.

Sur une note plus joyeuse, j’ai enfin un sofa et mon appartement commence vraiment à ressembler à un endroit digne de ce nom.

Au moins, mes parents seront bien accueillis, dans un appart aménagé et ils n’auront plus qu’à poser leurs bagages et profiter de Montréal et ses alentours.

Je vous laisse sur cette magnifique chanson de Sia « Breathe Me ». Il faut prendre le temps de respirer dans la journée un bon coup et regarder autour de soi, prendre conscience de notre corps, au moment présent pour mieux repartir. C’est tout bête à faire et pourtant, ça peut débloquer une journée.
Bon mois d’Octobre à toutes, à tous !

Franco-canadienne

Ça y est ! J’ai reçu mon passeport canadien. Je dois vous avouer que j’ai plus d’émotion en ouvrant l’enveloppe contenant le passeport que la cérémonie de citoyenneté. Mon cœur s’est mis à battre très fort et les larmes me sont montées.

Me voilà donc Franco-canadienne d’adoption ^^ Un rêve qui s’est réalisé ! Comme quoi, il faut croire en ses rêves, ils peuvent parfois se réaliser.

Sinon, cela fait plus de 3 mois que je travaille dans mon nouveau poste et je capote toujours autant. J’ai eu mon évaluation des 3 mois et mes patrons sont contents de moi. Je vous l’ai déjà dit que j’aimais ma job ? Ben, je vous le redis pour la énième fois et je pense que je vous le redirais encore et encore.

Quelqu’un m’a demandé quel était mon nouvel objectif/défi/rêve à réaliser maintenant que celui-ci a été comblé. Je n’en ai aucune idée ! Pour le moment, je vais profiter et me contenter de ce que j’ai et c’est déjà bien assez. Il ne faut pas être trop gourmand dans la vie sinon, on va finir par être malade… et pour ça, j’ai déjà donné.

Sinon, j’aimerai vous présenter mes colocataires vivaces :

Raiponce                                Laurel et Hardy

Ils ont bien grandi !!! Ça met de la vie supplémentaire dans mon appartement.

Bonne semaine à tous et à bientôt pour d’autres nouvelles.

Été 2018

Bonjour chères lectrices, chers lecteurs,

Ça fait un moment que je n’ai pas donné de nouvelles et je m’en excuses. Il ne s’est pas passé non plus des choses transcendantes dans ma vie.

Appartement
Je commence à meubler mon petit chez moi mais il me manque encore des choses surtout un sofa ! Mon salon est très très vide ! Pas facile de pouvoir accueillir du monde sans avoir un endroit où s’assoir… Promis quand j’aurai un sofa, j’inviterai mes amis et je pourrai même inviter des amis de France venir me visiter car cela sera un canapé-lit ! Yeah !

Photo prise le jour de mon aménagement

Boulot
Ça y est ! J’ai dépassé les 3 mois de ma job et j’aime toujours ça ! J’ai beaucoup de défi et j’adore ça. Mes collègues de travail sont adorables, j’aime la belle ambiance qui y règne et mes patrons sont géniaux et très humains. Bref, vous l’aurez compris, j’y suis bien.

Santé
Tout va bien ! On a découvert que j’étais migraineuse. J’ai de beaux yeux en santé et d’après les derniers examens, tout est beau dans mon corps, aucune trace de cellule cancéreuse. J’ai toujours cette douleur sur le côté droit a niveau des côtes. Il faut que j’en reparle à mon oncologue mais avant ça, je vois ma radio-oncologue jeudi. Je me suis coincée le dos la semaine passée mais mon magicien-ostéopathe a réussi à me soulager et cela va mieux.

Social
Je sors peu les fins de semaine car je suis souvent malade. Des choses absolument pas grave mais qui peuvent m’empêcher de profiter de mes fins de semaine. Est-que c’est parce que je me donne à 300% à ma job et que les fins de semaine je suis épuisée? je ne sais pas mais souvent je reste chez moi à me reposer ^^ Je sors quand même ! je vois mes amis et surtout, je les appelle, je prends de leurs nouvelles. Je suis quand même allée à Mont-Tremblant durant le Festival international du Blues et c’était vraiment l’fun !

Sinon, je vais enfin déposer ma demande de passeport dans les prochains jours. Donc bientôt, j’aurai mon passeport canadien. Il y a aussi mes parents qui vont venir me visiter à l’automne. On va faire plein de choses, visiter, sortir de Montréal.
Pas mal de choses mais sans intérêt à être racontées sur mon blog.

Je vous laisse en ce beau dimanche et je vous dis à la prochaine 😉

Nouveau départ

Voilà un peu plus d’une semaine que j’ai aménagé dans mon nouvel appartement. Enfin, pas vraiment fini de m’installer complètement car il va falloir que j’achète pas mal de chose encore.

Nouveau départ parce que j’ai une nouvelle job depuis deux mois, ma citoyenneté depuis presqu’un mois et mon nouvel appart depuis un peu plus d’une semaine.

Vivre un deuxième nouveau départ mais cette fois-ci sans changer de pays. La vie est toujours pleine de surprise. Ma nouvelle job me comble encore comme au premier jour, le fait d’être devenue citoyenne ne change pas grand chose car les québécois que je côtoie m’ont accueilli comme l’un des leurs depuis le premier jour et mon nouvel appart est calme et paisible comme j’en ai besoin. Cela me permet de me ressourcer et bien me reposer de mes semaines chargées.

Côté santé, je suis en attente d’un rendez-vous chez le neurologue, j’ai vu mon oncologue qui m’a prescrit un scanner car j’ai possiblement une hernie inguinale. Vendredi, je vais avoir les résultats de mes tests génétiques supplémentaires et d’ici 15 jours, j’ai rdv avec ma médecin de famille.

Encore beaucoup de rendez-vous médicaux mais ils s’espacent de plus en plus et je me rend compte que m’éloigner de tout ça m’aide beaucoup à aller de l’avant. Malgré que lorsque j’apprends qu’une personne que j’ai connu avec le même type de cancer que moi s’en est allée rejoindre les anges… C’est toujours aussi dur d’y faire face et de se dire que tout va aller bien.

Ne l’oubliez jamais :
La vie est si fragile, profitez tant que vous avez la santé.
Vivez pleinement en gardant le sourire.
Créez vos moments de bonheur avec les petits riens du quotidien.
Un rire amène un sourire.
Aimez-vous, aimez la vie, tout simplement.
Regardez autour de vous, la beauté se trouve à chaque coin de rue, comme par exemple cette fleur qui pousse dans la fissure du trottoir. Observez bien, vous y verrez la vie.

Double nationalité

Aujourd’hui est un jour historique dans ma vie : je suis citoyenne canadienne au moment même où cet article est publié. Un rêve d’adolescente se réalise, ça fait bizarre.

Je vais donc avoir la double nationalité : franco-canadienne. Je vais avoir deux passeports, ça va pas trop me changer sauf que le passeport canadien passe mieux si je veux aller en vacances aux États-Unis et bien entendu pour l’Europe, c’est mieux le passeport français 😀

Même si je vais avoir la nationalité canadienne, je me sens plus québécoise que canadienne par le fait que je n’ai pas vraiment bouger dans les autres provinces et territoires.

Vous me direz, c’est quoi la différence avec la résidence canadienne? La différence est que je pourrais voter aux élections et puis, je serai un peu plus protégée s’il m’arrivait quelque chose car je serai  »canadienne ». En dehors de ça, je ne serai plus embêtée à réfléchir quand refaire mon renouvellement de ma résidence permanente et devoir encore payer…

Je vais donc prêter serment à la reine d’Angleterre Elisabeth II et à ses descendants et je vais chanter l’hymne national  »Ô Canada ». Le nom de mon blog prend enfin tout son sens ^^

Je vais sûrement pleurer car c’est la réalisation d’un rêve, d’un vrai rêve ! Merci à toutes les personnes qui m’ont soutenu. Je suis si heureuse dans ce pays !
I had got a dream and now, my dream is real !

Pour une fois…

Pour une fois, depuis quelques années, je ne sais pas vraiment comment commencer mon article, ni comment l’intitulé…

Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai commencé une nouvelle job et je capote ben raide tellement j’ai l’impression de rêver. J’étais assez nerveuse avant d’avoir la réponse définitive plus à cause de mon ancienne job que celle qui s’en venait et surtout à cause de mon état de santé, à savoir si j’allais être capable d’assurer. Bien entendu, j’étais quand même nerveuse de commencer car je ne savais pas comment aller être l’ambiance dans le bureau, qui seraient mes collègues, l’organisation et mes tâches exactes.

À peine après ma première journée, j’étais déjà sur un nuage, j’ai même dû me pincer pour être sûre que ce n’était pas dans ma tête ce qui m’arrivait. Ma mère me dit que c’est le juste retour des choses après ce que j’ai vécu… je sais bien mais j’ai quand même le droit d’avoir peur et d’avoir des doutes. La première journée a donc été super et la seconde encore plus. Je suis arrivée le lundi toute légère et confiante dans mes futures tâches. J’ai vraiment hâte d’attaquer toutes les tâches. Je peux déjà vous dire que je n’ai pas vu les semaines passer.

Je pourrais écrire mille et un mots pour dire ce que je ressens mais je ne pourrais trouver celui qui décrirait l’émotion qui me remplit ces derniers jours. Tu sais quand tu as hâte de voir la face de tes collègues et leur bonne humeur et l’ambiance cool qui y règne. Bref, je suis en amour avec ma job !

En dehors de la job de mes rêves, samedi 5 mai, je suis passée dans le journal de Montréal pour l’après-cancer. L’article a été publié la journée où se déroulait le forum de la Fondation du cancer du sein du Québec. J’ai tenu le stand de la Fondation Virage et j’ai croisé plein de monde, notamment les filles de la Fondation qui avaient lus l’article.

Pour ceux qui ne l’ont pas lu, c’est par ici : http://www.journaldemontreal.com/2018/05/05/lapres-cancer-est-aussi-difficile-que-les-traitements

Sinon, lundi 7 mai au soir j’ai eu la visite de la photographe avec qui j’avais fait les photos en décembre. Je suis très contente du résultat et je les ai partagés sur mon Facebook. Pour ceux qui veulent les voir, les voici ci-dessous.

Que dire de plus… Ah oui ! Le plus important, j’ai reçu ma convocation pour ma citoyenneté. Je la passe le 7 juin. J’ai vraiment hâte de faire ça, une chose en moins à faire.

Depuis quelques temps, mes hamsters sont calmes, très très calmes et cela m’étonne beaucoup mais je pense savoir pourquoi ils le sont.

Je me rends compte que les projets de recherche dans lesquels je suis impliquée ne me manquent pas et qu’au contraire, moins je passe mon temps à l’hôpital moins je pense à la maladie. Cela diminue mon anxiété à ce sujet même si j’ai encore quelques rendez-vous encore comme une échographie pelvienne, une ostéodensitométrie, voir un neurologue, revoir mon oncologue et les résultats de mes tests génétiques pour être sûr que tout est beau de ce côté-là. J’avoue n’être même pas inquiète ! Le fait aussi que j’aime ma job et que je m’y sens bien, cela aide énormément. La citoyenneté aussi aide à calmer certains aspects et le fait que je vais bientôt déménager proche de mes amis.

C’est tout un chamboulement ! Nouvelle job, nouvel appart, nouveau statut, bref, beaucoup de neuf dans ma vie, manque plus que le cheum et je pense que je serais comblée même si au final je le suis déjà 🙂

Je vous laisse sur une note musicale chers lecteurs, chères lectrices !

Du mouvement

Allo chers lecteurs, chères lectrices,

Ma vie est en grand mouvement, pas mal de bouleversement, positif biensûr, mais ça brasse pas mal.

En l’espace de 3 semaines, j’ai appris pas mal de nouvelles, des bonnes et des mauvaise…

Premièrement, j’ai appris que j’avais une nouvelle job !!! Oui, un nouvel emploi à quelques rues de ma job actuelle. C’est un tout nouvel univers. Je préfère garder le nom de l’entreprise pour moi si cela ne vous dérange pas. Tout ce que je peux vous dire, c’est que c’est dans le marketing numérique et que le poste est adjointe administrative et coordonnatrice de bureau. Je vais avoir des tâches similaires à celles que j’avais dans le bureau d’architecture mais je vais surtout assister la personne à la comptabilité et parfois, assister les associés.

La deuxième nouvelle est que l’appartement dans lequel je vis depuis bientôt 4 ans se vend et que je dois quitter le 1er juillet… Mais, j’ai trouvé un logement rapidement car une amie quitte le sien et je le reprend. Je vais donc vivre toute seule pour la première fois à Montréal. Certes, je m’éloigne du métro mais je me rapproche de ma gang d’amis donc plus simple les fins de semaine et les soirées.

La troisième nouvelle est tombée ce lundi. Suite à la réception de mon dossier médical, j’ai vu des choses déplaisantes et je me suis inquiétée. Puisque je commence un nouvel emploi, j’ai voulu m’assurer que côté santé tout allait bien. J’ai donc demandé un deuxième avis auprès d’un autre oncologue que celui qui me suit. Sa réponse : tout va bien ! Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, vous pouvez commencer votre nouvel emploi l’esprit tranquille. Par contre, il m’a dit que le cancer que j’avais eu était très grave et très dangereux, surtout au niveau récidive… Je compte les années pour dépasser les 5 ans. Il me reste 2 ans et j’aurais encore plus l’esprit tranquille.

Maintenant, j’attends sagement la citoyenneté qui se fait attendre… J’ai l’impression que je vais avoir la cérémonie aux alentours de mon anniversaire car les gens qui ont passé leur test à un mois de différence avec moi, on reçu leur convocation il y a quelques jours. On croise les doigts !!!

Le mois d’avril est très chargé pour moi. J’ai la préparation du Bal des Couilles qui a lieu ce vendredi 27 avril. Je passe pas mal toutes mes soirées là-dessus et mes fins de semaines.

Ensuite, au niveau de la Fondation du cancer du sein du Québec, j’ai fait pas mal de chose : tenue du stand pour le Spinning des célébrités, le salon de la femme, présence au Brunch Mimosa, shooting photo pour la banque d’images et un témoignage sur l’après cancer. Que d’occupations ! ^^

Je vais également avoir bientôt les photos de mon shooting que j’ai fait en décembre. J’ai hâte de vous montrer les photos.

Je pense avoir fait le tour de ces dernières semaines, rien que d’y penser cela me fatigue ! Je finis toute cette folie le 27 avril avec le Bal des Couilles et après, je me repose un peu. Je commence mon nouvel emploi le 3 mai, j’ai vraiment très hâte de commencer. De nouveaux défis, nouvel environnement, nouveaux collègues, ambiance, bref, quasi une nouvelle vie !

Merci de continuer à me suivre et de prendre de mes nouvelles. À très bientôt pour la suite des aventures 😉