Archives Mensuelles: mai 2018

Pour une fois…

Pour une fois, depuis quelques années, je ne sais pas vraiment comment commencer mon article, ni comment l’intitulé…

Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai commencé une nouvelle job et je capote ben raide tellement j’ai l’impression de rêver. J’étais assez nerveuse avant d’avoir la réponse définitive plus à cause de mon ancienne job que celle qui s’en venait et surtout à cause de mon état de santé, à savoir si j’allais être capable d’assurer. Bien entendu, j’étais quand même nerveuse de commencer car je ne savais pas comment aller être l’ambiance dans le bureau, qui seraient mes collègues, l’organisation et mes tâches exactes.

À peine après ma première journée, j’étais déjà sur un nuage, j’ai même dû me pincer pour être sûre que ce n’était pas dans ma tête ce qui m’arrivait. Ma mère me dit que c’est le juste retour des choses après ce que j’ai vécu… je sais bien mais j’ai quand même le droit d’avoir peur et d’avoir des doutes. La première journée a donc été super et la seconde encore plus. Je suis arrivée le lundi toute légère et confiante dans mes futures tâches. J’ai vraiment hâte d’attaquer toutes les tâches. Je peux déjà vous dire que je n’ai pas vu les semaines passer.

Je pourrais écrire mille et un mots pour dire ce que je ressens mais je ne pourrais trouver celui qui décrirait l’émotion qui me remplit ces derniers jours. Tu sais quand tu as hâte de voir la face de tes collègues et leur bonne humeur et l’ambiance cool qui y règne. Bref, je suis en amour avec ma job !

En dehors de la job de mes rêves, samedi 5 mai, je suis passée dans le journal de Montréal pour l’après-cancer. L’article a été publié la journée où se déroulait le forum de la Fondation du cancer du sein du Québec. J’ai tenu le stand de la Fondation Virage et j’ai croisé plein de monde, notamment les filles de la Fondation qui avaient lus l’article.

Pour ceux qui ne l’ont pas lu, c’est par ici : http://www.journaldemontreal.com/2018/05/05/lapres-cancer-est-aussi-difficile-que-les-traitements

Sinon, lundi 7 mai au soir j’ai eu la visite de la photographe avec qui j’avais fait les photos en décembre. Je suis très contente du résultat et je les ai partagés sur mon Facebook. Pour ceux qui veulent les voir, les voici ci-dessous.

Que dire de plus… Ah oui ! Le plus important, j’ai reçu ma convocation pour ma citoyenneté. Je la passe le 7 juin. J’ai vraiment hâte de faire ça, une chose en moins à faire.

Depuis quelques temps, mes hamsters sont calmes, très très calmes et cela m’étonne beaucoup mais je pense savoir pourquoi ils le sont.

Je me rends compte que les projets de recherche dans lesquels je suis impliquée ne me manquent pas et qu’au contraire, moins je passe mon temps à l’hôpital moins je pense à la maladie. Cela diminue mon anxiété à ce sujet même si j’ai encore quelques rendez-vous encore comme une échographie pelvienne, une ostéodensitométrie, voir un neurologue, revoir mon oncologue et les résultats de mes tests génétiques pour être sûr que tout est beau de ce côté-là. J’avoue n’être même pas inquiète ! Le fait aussi que j’aime ma job et que je m’y sens bien, cela aide énormément. La citoyenneté aussi aide à calmer certains aspects et le fait que je vais bientôt déménager proche de mes amis.

C’est tout un chamboulement ! Nouvelle job, nouvel appart, nouveau statut, bref, beaucoup de neuf dans ma vie, manque plus que le cheum et je pense que je serais comblée même si au final je le suis déjà 🙂

Je vous laisse sur une note musicale chers lecteurs, chères lectrices !

Publicités