Les tabous

Bonjour, parlons de tabous…

1393221-gf

Nan, pas le jeu Taboo mais les tabous vis-à-vis du cancer, particulièrement le cancer du sein vu que c’est ce que j’ai vécu. Il y a toutes sortes de sujets que l’on parle peu voire pas du tout lorsqu’on a un cancer du sein, entre autre la sexualité que l’on soit en couple ou célibataire.

J’avais fait un témoignage pour un magazine en France, Biba, où je parlais de mon célibat durant et après mes traitements.

article-biba-2

Je parle de sécheresse vaginale, oui, oui, car c’est important de préciser que la chimio peut entraîner de la sécheresse vaginale et que même après les traitements, le problème est toujours là. Malheureusement, les médecins n’en parlent pas ou peu et je trouve cela dommage car nous sommes des femmes et c’est quand même important d’aborder le sujet. Il faut avoir recours à des lubrifiants, avant, pendant et après une relation sexuelle (pas pour tout le monde, seulement les personnes touchées par des sécheresses extrêmes). Il peut y avoir de l’inconfort durant les rapports, de la douleur et des saignements. Du plaisir mélangé à la douleur, je peux vous dire que c’est pas super l’fun… J’ai eu peu de relations après mes traitements car je n’étais pas à l’aise avec mon corps, ce corps transformé que j’ai parfois encore de mal à reconnaître. J’ai vu une sexologue pour ça, c’est accessible pour ceux ayant ou ayant eu des traitements mais faut le savoir. Il y a peu de sites qui parle de ça, j’ai juste trouver ça, RepaGyn, qui est un lubrifiant (forcément, ils en parlent pour vendre leur produit).
Sinon, Lili Sohn s’est lancée dans un nouveau projet qui s’intitule Vagin Tonic et c’est sur le vagin, je vous invite à la suivre.

20579327

En dehors des douleurs, il y a l’image, l’image de soi, j’en avais parlé dans un autre article (cf. Mon image). J’avoue que se réapproprier son corps peut prendre du temps. Après la chirurgie, souvent on se montrait nos seins entre femmes, pour voir les résultats de reconstruction des unes des autres ou bien les cicatrices. Lorsque j’ai fait le projet photo « Je suis plus qu’un corps« , cela ne m’a pas dérangé de me mettre à nue et (quasi) nue devant l’objectif d’un photographe. Puis plus tard, en revoyant les photos, je ne me trouve plus si à l’aise que ça de me voir seins nus, exposée aux yeux de tous mais je l’ai fait et je ne regrette pas, j’ai juste une petite gêne ^^ 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cicatrices de mon sein (morceau de peau « poilu » car prélevé de mon ventre) et de mon ventre/nombril (faux nombril, car enlevé 15cm sur 15cm de peau) quelques semaines après opération.

Tsé, j’ai un faux sein aussi (reconstruit avec un abdominal, de la graisse et peau du ventre) et je n’ai plus aucunes sensations. Un gars que j’ai fréquenté m’a pogné le sein et là je me suis rendue compte qu’il me touchait en voyant sa main et non par sensation. On m’a conservé mon mamelon mais lui non plus n’est plus très réactif même si il pointe encore, ça arrive qu’il pointe alors que l’autre non. Je ne porte plus de soutien-gorges chics mais que des brassières laides de sport car je ne supporte plus les armatures… C’est pas vraiment sexy tout ça… Et même parfois les brassières appuient sous mon sein, sur les cicatrices des drains et j’ai de la douleur. J’ai également peu de sensation sur le ventre et quand quelqu’un d’autre que moi le touche, je ne sais pas comment décrire ça… Je dirai que je sursaute.

Et puis il y a aussi mon lymphœdème… c’est pas super beau, puis c’est parfois douloureux, je ne peux pas dormir du côté droit, ni vraiment dormir sur le ventre, je n’ai que deux alternatives : sur le dos ou sur le côté gauche avec un coussin pour surélever mon bras droit… Et dans le haut du bras, j’ai également peu de sensibilité, un peu comme si mon bras était anesthésié…

À présent, je me sens mieux dans mon « nouveau » corps mais je ne sais pas comment je réagirai lors d’une prochaine rencontre. Il y a peu, je me suis réinscrite sur un site de rencontre et je n’ai pas mentionné mon cancer. Je ne sais pas comment je l’aborderai mais ce que je sais, c’est que je ne le ferai pas par message mais plutôt de vive voix. Mais je dois avouer que faire comprendre à la personne que je suis fatiguée ou que je ne me sens pas bien sans pour autant dire pourquoi… Bref, pour le moment, je vis ma vie et j’essaye de ne pas me soucier de ça, le célibat, pour le moment.

Un autre tabou, enfin, pour moi, c’était tabou : les anti-dépresseurs. Ok, je me lance… depuis peu, j’en prend, à petite dose mais j’en prend. je ne voulais pas mais finalement, il faut que je me rende à l’évidence que cela ne va pas bien et que j’ai besoin d’un petit boost pour me maintenir la tête hors de l’eau. J’ai appris pas mal de mauvaises nouvelles, cela m’a mise k.o. et puis mes douleurs de ma côte et de ma main… la fatigue cumulée et la « super » ambiance à ma job. Ce n’est pas du stress que j’ai mais de l’anxiété et il y a une différence. Je vous invite à lire le site de l’Université de Sherbrooke qui est fort intéressant : Le stress et l’anxiété.

Un autre sujet, qui n’est peut-être pas tabou mais qui l’est pour moi : la grossesse ou avoir des enfants naturellement. je ne sais pas si je veux des enfants, après ce que j’ai vécu, j’ai peur, j’ai peur d’éventuellement transmettre mes gênes, mes gênes qui sont fuckés. Ensuite, je n’ai pas pu faire la préservation de mes ovocytes car je devais commencer la chimio rapidement. Du coup, j’ai fait des tests de fertilité qui ont conclu que ma réserve ovarienne était très basse et même que la médecin était étonnée que je sois encore menstruée… que ma seule chance de tomber enceinte serait de recevoir un don d’ovocyte et encore pas sûr que ça pogne à cause des traitements que j’ai eu… Comment faire si je rencontre quelqu’un qui veut fonder une famille? je veux bien mais à part l’adoption, cela va être compliqué et je ne veux pas donner de faux espoir à un homme qui souhaite avoir ses propres enfants, avec ses gênes… On n’en parle pas souvent des femmes qui ont eu un cancer du sein qui sont jeunes et célibataires… les difficultés sont plus grandes après : retour au travail, retour à une vie sociale, rencontres, vie sexuelle, avoir des enfants… Ce n’est que mon ressenti, mon expérience, ma vie… la vie est vécue différemment par toutes mais voilà ce que je vis !
Vous vous dites peut-être que c’est pas l’fun tout ça, non en effet, ça ne l’est pas mais il y a plus important dans la vie comme être heureuse et vivre au jour le jour, vivre à fond car on ne sait pas de quoi sera fait demain. Alors soyez heureux tous les jours, souriez et demain ça ira mieux, c’est ma nouvelle philosophie.

Cela n’a pas été facile d’écrire cet article car je me dévoile beaucoup mais c’est ma vie et je fais ce que je veux 😛 Et je voudrai inviter toutes les femmes qui vivent ces « tabous » à ne pas avoir honte et surtout leur dire qu’elles ne sont pas seules.

Je vous envoie plein d’amour ❤ ❤ ❤

Publicités

Tagué:, , , , , , , , , ,

6 réflexions sur “Les tabous

  1. Alain cabarrou 25 janvier 2017 à 9 h 23 min Reply

    J’adore et bon courage pour la suite.Amicalement.

  2. Fabien Gogniat 25 janvier 2017 à 11 h 00 min Reply

    Superbe témoignage, cash, honnête, émouvant, courage l’expatriée, des becs 😉

    • machaocanada 25 janvier 2017 à 11 h 03 min Reply

      merciiii ! j’en ai marre de faire semblant 😀 alors je me suis dit, autant être honnête ^^

  3. Céline LACRESSONNIERE 25 janvier 2017 à 14 h 11 min Reply

    Super article, on devrait lire ça plus souvent, tu donnes l’exemple, c’est bien, ça libère, ça conforte sûrement d’autres femmes qui doivent se dire « je ne suis pas seule ». Plein de bisous !

    • machaocanada 25 janvier 2017 à 14 h 54 min Reply

      merci 🙂 oui j’ai eu quelques messages 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :