Archives Mensuelles: octobre 2015

BRA Day 2015

Bonjour à tous,

Mercredi 21 octobre 2015 se déroulait pour la deuxième année consécutive le BRA Day (Breast Reconstruction Awareness), en gros, le jour de la reconstruction mammaire. L’année dernière (cf. article Pas l’temps de niaiser), j’y avais assisté en tant que future patiente et c’est ici même que j’avais rencontré Lili, l’auteur la guerre des tétons ❤ À ce propos, elle explique tout ça très bien dans le nouvel épisode de Tchao Günther : La reconstruction.

C’était une super soirée. Il y avait des personnes que je connaissais, dont mes amies. Elles étaient là pour me soutenir (entre autre). Il y avait des stands d’informations sur tout ce qui entoure la reconstruction. Nous avons été accueillis par des verres de vin blanc et de rosée. Il y avait quelques amuses-gueules (dumplings, wraps, grille-cheese, min-hamburgers, etc.). Il y avait beaucoup de monde, environ 300 personnes. J’ai revu mes chirurgiens, intervenantes (infirmière pivot, infirmière en oncologie, physiothérapeute) et même des personnes de l’année dernière, surtout une, Mélanie Gervais.
L’année dernière, elle était là car elle avait fait une mastectomie préventive avec reconstruction immédiate par implants mais elle était dans le public. Cette année, elle a été invitée à faire un témoignage au sujet de son expérience et c’était vraiment émouvant. Au total, il y avait 4 témoignages, dont le mien. J’ai demandé à une amie, Cécilia, de filmer mon intervention et en voici la vidéo (montez le son).

12141575_10153850644781807_824202309448580317_n22311496748_a20fbcd6f1_k

J’ai eu quelques personnes qui sont venues me féliciter à la fin et me dire que mon témoignage était émouvant. De belles personnes, de belles rencontres, comme à son habitude, de merveilleuses femmes, toutes plus fortes les unes que les autres. J’ai enfin rencontré une fille originaire de Toulouse que j’avais rencontré par Facebook et nous nous sommes enfin vues en vrai. Elle venait de faire sa dernière chimio un peu plus tôt dans la journée, une étape de franchie pour elle et une victoire sur la maladie.

22311494228_05c1e92e4d_k

Je suis également dans la vidéo du CHUM pour la 2ème édition, je vous laisse la visionner 🙂

Je sais que toutes les femmes n’ont pas cette chance, cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas tout aussi extraordinaires, bien au contraire. Depuis quelques jours, le mot « survivante » me dérange, je préfère dire que j’ai gagné une bataille, pas la guerre, ou encore, que je suis guérie, tout simplement. L’autre jour, on m’a demandé ce que m’apportait tous ces évènements, et bien, cela me donne envie de prendre la parole pour celles qui préfèrent rester dans l’ombre mais qui souhaite quand même s’exprimer. Et puis, peut-être aussi donner de l’espoir ou du courage à celles qui le souhaitent. C’est grâce à toutes les personnes que j’ai croisé lors de mes traitements que j’en suis là, toutes leurs forces et leurs énergies m’ont inspiré.

Le CHUM a réalisé une série de vidéo au sujet de la reconstruction mammaire. Pour les voir ICI.
Retour de la soirée sur le site du CHUM –> ICI
Les photos de la soirée –> ICI
Article et vidéo du Huffington post Québec –> ICI
Article et vidéo de TVA Nouvelles –> ICI

À retenir :

  • Samedi 31 octobre à 14h00, Dre Erica Patocskai, chirurgienne oncologue au CHUM, sera à l’émission Les Éclaireurs sur les ondes du 95,1 FM au sujet de la reconstruction mammaire. Écoutez ICI
  • Dimanche 1er novembre à 18h00, Dr Rami Younan, chirurgien oncologue, participera à un reportage d’Harold Gagné sur les gènes BRCA1 et 2 au bulletin de nouvelles sur les ondes de TVA. Regardez ICI
  • Dimanche 1er novembre à 17h30 sur TVA à l’émission J.E., un reportage sur Marie-Josée Gagnon, 41 ans qui a eu un cancer du sein.
    Émission du 1er novembre 2015 – Trailer
Publicités

Emploi du temps chargé

Bonjour à tous,

Des nouvelles car il y en a eu un petit peu depuis quelques jours. Je ne touche pas terre, malgré que les traitements soient finis, je suis en permanence à l’hôpital. J’ai un emploi du temps très chargé jusqu’en décembre ! Du coup, je ne peux pas vraiment reprendre le travail. Je vais 3 fois par semaine à l’hôpital pour mes bandages, 3 fois par semaine pour le kiné et je rajoute les rendez-vous médicaux de suivi, même plus le temps (l’argent) et l’énergie pour l’art thérapie et autres activités.

Pour commencer, mon lymphœdème ne baisse pas, il est toujours à 14% malgré les bandages… mais la bonne nouvelle est que le 1er septembre, il était à 21% et qu’il est passé à 14% le 2 octobre (début des bandages). La mauvaise nouvelle est qu’il s’est peut-être installé, donc que je l’aurais à vie. La deuxième mauvaise nouvelle est que je dois obligatoirement changé mon manchon et mon gant et que cela va me coûter 560$ non remboursable !
IMG_20151003_003218
Le fameux bandage

Je ne sais pas comment je vais faire financièrement car j’ai décidé de m’arrêter jusqu’à Noël car je ne me sens pas capable de travailler… Certaines personnes m’ont conseillé de relancer le Machathon mais je n’ai pas envie d’embêter les gens avec ça. J’ai déjà eu beaucoup de votre part. Ce n’était pas vraiment prévu que je m’arrête autant, je pensais avoir la force de travailler mais la fatigue est là, je ne peux pas l’ignorer.

Dans mon dernier article, je vous parlais de la course à la vie CIBC, j’étais bénévole-survivante. J’ai fait un lâché de colombe sur scène avec d’autres survivantes, notamment avec Lolitta et Nalie ❤ Une magnifique matinée, plein d’amour ! J’y ai retrouvé des personnes que je connaissais comme Geneviève, Marie-France, Assaïta, Hélène, Joëlle-Ann et Dorothée… et les autres, désolée, je ne me souviens pas de tous les prénoms :/
On me voit sur cette vidéo (cliquez) dédiée à Nalie.
IMG_20151004_074353IMG_20151004_09463611226563_881598641923402_3554434007191890630_n12105759_10153574818461183_7436824548062600015_n
J’y ai vu mon chirurgien-plasticien qui m’a demandé si je voulais témoigner ou être patiente-référente au BRA Day qui se déroulera le mercredi 21 octobre au CRCHUM. J’invite toutes les patientes et survivantes en attente de reconstruction d’assister à cette soirée. Vous y apprendrez beaucoup de chose et vous pourrez rencontrer et discuter avec des médecins et des survivantes autour d’un verre et de quoi grignoter.
Le 9 octobre, j’ai revu mon chirurgien-plasticien qui m’a dit que finalement il ne m’opérerait pas à nouveau, que je vais rester avec mon sein plus gros que l’autre avec mon morceau de ventre poilu sur le sein :/ mais il est très beau (d’après 3 médecins et plusieurs infirmières). Après discussion et quelques photos de mes seins ^^ il m’a dit que je devrais témoigner lors du BRA Day et aussi faire le Show’n tell, c’est-à-dire montrer mon sein aux patientes qui le souhaiteront.

Demain, c’est l’Action de Grâce, on va manger de la dinde, de la purée de patates et de la tarte à la citrouille !!! Je vous laisse chers lecteurs et chères lectrices pour vous dire comment s’est passé le BRA Day et peut-être d’autres évènements 🙂

Bizouilles :*

P.S. : Je suis passée dans Allo la planète
C’est par ici : Émission du 30 septembre 2015 à 9min00

P.S. no 2 : Le deuxième tome de Tchao Günther est sorti en France et arrive début novembre au Québec 🙂
La_guerre_des_tetons_Tome_2_volume

P.S. no 3 :  pour ceux qui ne sont pas au courant, le numéro d’octobre 2015 de Clin d’œil contient un article sur Mitsou, Nalie et Lolitta, je vous invite à le lire !!!
IMG_20150921_154156

Macha 2.0

(Cet article sera publié lorsque je serais à la Course à la vie CIBC en tant que bénévole)

Bonjour chers lecteurs, chères lectrices,

Il y a un an jour pour jour, on m’annonçait mon cancer, ce fameux samedi 4 octobre 2014 (voir article Octobre rose), lendemain de veille, où le mot CANCER a retenti dans ma tête. Ce jour où mes amies m’ont accompagné et où j’ai vu dans leurs regards l’incompréhension et la tristesse. Ce samedi où ma vie s’est écroulée mais aussi, le jour où une nouvelle vie s’est offerte à moi… La Macha 2.0 est née.

Fini

Une page se tourne, à moi maintenant de faire en sorte que cela ne se reproduise pas en ayant une vie plus saine, faire en sorte de profiter de chaque instant, de vivre pour moi. La maladie m’a ouvert les yeux et j’ai envie d’aider mon prochain en m’investissant dans la lutte contre le cancer (du sein).

Cet article est surtout pour remercier toutes les personnes qui ont été présentes durant tout ce temps, qu’elles aient été près de moi ou de l’autre côté de l’Atlantique.
Je voudrais remercier tout d’abord ma famille, toute ma famille, mes parents, mon frère, ma belle-sœur, ma sœur, mon beau-frère sans qui je n’aurais pas pu faire face à la maladie seule. Mes tantes, oncles, cousins, cousines qui ont eu les mots justes et réconfortants lorsque je leur ai annoncé mon cancer par courriel. Mes amis, qu’ils soient ici à Montréal ou en France, merci pour votre soutien, mes anciens collègues de travail et de Ju-Jitsu. Merci à mes patrons et collègues de travail qui ont fait que mon « retour » furtif ait été moins difficile.
Un énorme merci à toutes les personnes qui m’ont aidé financièrement que ce soit lors de ma venue en France en novembre 2014 ou par le biais du pot commun (le Machathon), MERCI ! Surtout aux personnes qui ne me connaissent pas directement, qui ont donné et eu des mots encourageants, et à celles qui ont partagé.
Les artistes/musiciens (entourages) et autres personnes du monde artistique/musical, vous vous reconnaîtrez, ça m’a vraiment touché de recevoir des encouragements de votre part, vous êtes merveilleux/merveilleuses, rester comme vous êtes !
Un merci tout spécialement aux personnes qui ont soutenu ma famille en France, merci à vous !

Un énorme merci aussi aux fondations qui m’ont aidé : le Fonds Jason, la Fondation SAFIR, la Fondation du cancer du sein du Québec, la Fondation Virage, la Fondation québécoise du cancer, BRA Day Canada, Cancer Fight Club, Hope & Cope et la Coalition Priorité Cancer au Québec (j’espère ne pas en oublier…).

Ensuite, je voudrais remercier tout le personnel médical qui a fait que tout ça ait été moins pénible. L’infirmière en oncologie Janie, qui a été d’une gentillesse et d’une disponibilité à chaque fois que cela n’allait pas. Sophie et Mathilde, les infirmières pivot, elles sont précieuses, si vous en n’avez pas une, au moins trouvez-vous une infirmière en oncologie, c’est très important. Mes médecins, chirurgien-oncologue, chirurgien-plasticien, ma oncologue-résidente qui a été la plus fine au monde et toujours à répondre à mes questions, oncologue, psychiatre, psychologue, physiothérapeute, kinésiologue, travailleuse sociale, médecin de famille, radio-oncologue, infirmiers, infirmières, technologues, généticienne… J’en oublie sûrement mais toutes ces personnes ont été là et elles ont tout fait pour que ce soit moins éprouvant.

Maintenant je voudrais remercier les personnes que j’ai rencontré lors de mes traitements, dans les salles d’attente, art thérapie, yoga, etc. Vous avez été ma seconde famille, j’ai reçu tellement d’amour de votre part, des conseils, du réconfort, ou même des câlins… Vous êtes formidables les filles (oui, car ce sont en majorité des filles) et je ne vous oublierais jamais. Joëlle, ma deuxième maman, merci pour tout, je t’aime tellement !

Mes mentors, vous avez su, par votre vécu, me donner de l’espoir et de la force pour me battre pour moi mais aussi pour les autres. À vous, Nalie, Lili et Maude, des Wonder Women, des personnes inspirantes ❤

Mes amies proches pour qui ça a été aussi dur pour elles que pour moi, de me voir dans cet état. Merci de m’avoir accompagné durant tout ce parcours du combattant, merci les filles !!! ❤ (Laura, Cécilia, Mary, Sabrina, Louma). Mes deux super colocs Maude et Caroline, merci !

Et enfin, pour finir, merci à vous chers lecteurs, chères lectrices pour vos messages d’encouragement. Vous ne pouvez pas savoir à quel point cela m’a fait du bien de recevoir tous ces messages même d’inconnus. Merci encore !

J’aimerais que les personnes « citées » reçoivent cet article de n’importe quelle manière qu’il soit pour qu’elles sachent que je leur suis très reconnaissante pour tout ça.

Je vais finir sur ces mots : JE VOUS AIME !!!
Merci