Archives Mensuelles: mars 2015

2 ans au Québec

2 ans ! Déjà deux ans que je suis au Québec. Il y a 2 ans, je mettais le pied en terre canadienne et je peux dire que j’en ai fait des choses mais pas autant que j’aurai voulu à cause de ce fucking cancer !

J’aurai aimé fêter ça comme il se doit, vous savez à quel point j’aime faire la fête mais je ne peux pas vraiment… À ce propos, cela me manque de sortir, aller dans les bars, danser, boire, m’amuser…
Bref, ma vie est poche depuis quelques mois.

Mais voyons du positif dans tout ça, en deux ans, j’ai fait un PVT, un JP, j’ai eu mon CSQ et je suis en cours de demande de résidence. Si tout va bien, d’ici la fin de l’année j’aurai ma RP ! mais bon, faut pas trop compter dessus pour le moment, ce qui est important c’est ma guérison.

En deux ans, j’ai rencontré tellement de monde et perdu de vue tout autant ! C’est comme ça ! Surtout depuis que j’ai le cancer, j’ai des personnes qui ne me parlent plus… mais pas grave, j’ai fait tellement de belles rencontres depuis la maladie que je me fiche de ces personnes car les plus importantes sont restées. Je parle de mes amies ❤ Je suis si bien entourée que tout le reste m’est égal, je ne suis même pas fâchée contre ces personnes.

J’ai fait un petit montage photo bas de gamme pour l’occasion et en même temps, vous verrez une photo récente de moi, maquillage par Laura (merci ma chérie <3). J’ai encore mes sourcils et mes cils mais dès le prochain traitement, je pourrai dire adieu à tous mes poils ^^

31 mars 2015

Pour le coup, je vous remets le lien du clip de Marine de Nicola SHAVE IT OFF (reprise de Shake it off de Taylor Swift).

J’ai envie d’embrasser très fort toutes les personnes qui me soutiennent, famille, proches, amis, inconnus, chacun de vos mots sont importants pour moi et je souhaitais vous le dire encore une fois.

Publicités

Chimio round 3 et un lundi au soleil

Ben voilà, le cycle 3 de ce premier traitement est passé, il n’en reste plus qu’un avant d’attaquer le gros morceau d’une chimio par semaine pendant 12 semaines… Mon oncologue m’a dit que cela serait moins fatigant mais par contre, je vais perdre intégralement mes cheveux et poils :p Je vais être aussi lisse qu’un bébé ^^

La veille de ma chimio, examen surprise pour mon bras droit, heureusement, cela n’a rien révélé donc ça va, ouf !
IMG_20150311_133112

En gros, le premier jour, le jour J de la chimio, j’ai eu de la nausée. Cette fois-ci sur le conseil de mon charmant pharmacien, j’ai pris l’anti-nauséeux avant d’avoir la nausée et ça a été efficace. Par contre, un truc qui ne me lâche pas, c’est bien le goût de marde que j’ai en permanence dans la bouche et je dois dire que c’est chiant… Tout a un goût de métal-fruité, oui, oui, métal-fruité, c’est un nouveau goût merveilleux qui fait que tu n’arrives plus à boire de l’eau normalement sans que celle-ci te dégoûte pour plusieurs heures…
IMG_20150312_133520

Donc vous l’aurez compris, la chimio se passe tranquillement avec beaucoup de fatigue, énormément de fatigue… je suis à la ramasse complet, un rien me fatigue mais il arrive que je me fasses violence comme ce lundi et j’ai eu raison de me défier ! (en musique ça donne ça CLIQUEZ).

Après m’être réveillée à 5 heures du matin avec une énorme envie de manger, je me suis levée récupérer un reste de spéculos que j’avais dans le placard, trois malheureux biscuits… tant pis, je mange le tout et je me recouche en rêvant d’un bon latte de chez Georges et un croissant. J’émerge de nouveau à 9 heures. Enfin une heure raisonnable pour se lever. Je me douche, m’habille et file direct me chercher tout ça.

Je m’installe avec mon latte, mon croissant, mon jus d’orange et du gâteau que Maude a ramené et je remplis mon ventre comme je peux. Je traîne un peu sur Internet, discute avec ma mère et finalement, je décide vers 11 heures de sortir et aller à la banque régler quelques petits trucs.
IMG_20150316_094702

En partant, je me sens patraque, nauséeuse, je suis à deux doigts de faire demi-tour, y compris lorsque je suis dans le métro… et puis en sortant des souterrains et je me suis retrouvée dans la rue, au soleil et là, la magie a opéré.

Je me sens bien, il fait beau, soleil, c’est agréable et je n’ai plus ce petit malaise que j’avais eu plus tôt, l’air me fait du bien. Du coup, il est plus de midi passé et j’ai faim, je me laisse tenter par un Burger King, ça fait une éternité que je n’y avais pas mis les pieds. Après m’être rassasiée, je décide de marcher un peu et je croise des gens avec des cornets de crème glacée et je me souviens que Dairy Queen offre toute la journée des glaces aux gens en échange de don pour une fondation. Une bonne crème glacée pour remonter encore plus mon moral. Je me sens pousser des ailes, j’ai envie de marcher.
IMG_20150316_131921

Je prend le bus 55 qui remonte vers chez moi et je décide de m’arrêter au Parc Jarry pour m’y balader et faire une dernière petite marche avant de rentrer. Je m’installe sur un banc et prend un bon bain de soleil, j’y serais restée toute la journée, si l’envie de faire pipi ne m’avait pas fait revenir à la réalité.
IMG_20150316_140953

Avant cette grande sortie, depuis jeudi soir, je n’étais pas vraiment sortie de chez moi. Finalement, prendre l’air c’est plutôt une bonne idée au lieu de rester enfermée… Samedi, les rues étaient désertes de neige et puis il a neigé dans la nuit de samedi à dimanche et pas qu’un peu, quasi 20 cm !
IMG_20150315_093601

La réalité m’a rattrapé, dans une dizaine de jours je ne percevrai plus le chômage-maladie, pour eux, le 28 mars 2015 est la date de ma guérison… comme si un cancer se guérissait en 15 semaines… ça serait tellement le rêve ! Donc encore une fois, je vous donne le lien de mon MACHATHON, vous faites ce que vous voulez avec.

MERCI ENCORE POUR VOTRE SOUTIEN À TOUS ! C’EST GRÂCE À VOUS SI J’ARRIVE À TENIR LE COUP. JE VOUS AIME TOUS TRÈS FORT ET ENCORE MILLE MERCIS, MERCI ET MERCI !

Pour finir en musique, c’est par ici –> Shaka Ponk

Craquage

Pour ceux qui m’ont en ami sur Facebook, vous avez dû lire que j’ai un peu craqué lundi. Oui, j’ai pleuré. J’ai beau être forte, il m’arrive de flancher. Il se trouve que je suis allée récupérer mon manchon et mon gant pour réduire mon lymphœdème, je ne m’attendais pas à ça…
IMG_20150309_112934

Un gant encombrant qui réduit mes mouvements de la main droite… j’ai essayé d’écrire avec et c’est pas super facile :/ J’ai commencé à me dire que cet été va être un enfer, ça va me tenir chaud et puis je vais avoir un bras plus blanc que l’autre, etc. Ce manchon et ce gant je dois les porter pour une durée indéterminée… J’espère guérir un jour de ça mais je pense que je ne devrai pas trop me plaindre car il y a des gens qui ont des lymphœdèmes pire que le mien, moi je n’ai que 10% de différence avec mon bras gauche (10% plus gros).

Je ne peux pas être toujours forte, toujours positive et de bonne humeur, j’ai mes faiblesses et j’ai des faiblesses comme tout le monde. Il y a des jours, j’ai l’impression d’être dans un mauvais rêve… alors que c’est bel et bien la réalité, ma réalité… Je disais justement à une femme qui a eu un cancer du sein, une américaine qui est venue par amour au Québec (une merveilleuse histoire), que depuis le début, je prends mon cancer comme une simple maladie alors que ce n’est pas une simple maladie… Je pensais que la chimio me ferait réaliser cela mais même pas… peut-être quand j’aurai perdu mes sourcils et mes cils…

Une autre chose qui fait que je suis sensible en ce moment, j’attends les résultats de mon test génétique, j’ai rendez-vous le lundi 23 mars. J’avoue que j’ai un peu peur de savoir mais je dois savoir ce qui m’attends dans le futur. Jeudi, j’aurai ma troisième injection de ce traitement, il en restera plus qu’un après jeudi. Et ensuite, je passerai au deuxième traitement, celui qui sera une fois par semaine pendant 12 semaines… Ouais ! ça va être la joie !

IMG_20150306_113517 IMG_20150309_122408

J’essaye de rendre mon visage plus agréable avec du maquillage, on voit un peu la différence entre les deux photos : un peu de crayon, du mascara, du rouge pour les lèvres et le tour est joué ! et puis les bijoux aussi ça change la donne. Je ne suis pas tout à fait chauve, il y a des cheveux qui font de la résistance et comme vous pouvez le voir, j’ai encore mes sourcils et mes cils, mais ils tombent, jour après jour, j’en trouve plus sur mes doigts lorsque je me frotte les yeux.

Nous sommes en mars et dans quelques jours, je n’ai plus droit au chômage-maladie donc plus de sous, plus rien ne tombera tous les mois… c’est là que va entrer en jeu le Machathon. Cela va me servir à payer mon loyer tous les mois, mon épicerie, mes déplacements à l’hôpital (toutes les semaines !) et aussi mon cellulaire et Internet. Normalement, je devrai pouvoir m’en sortir avec ce que j’ai reçu mais je ne sais pas si je vais avoir un traitement surprise ou autre chose qui pourrait rendre les prochains mois difficiles… En tout cas, je vous remercie encore, vous tous qui avaient participé, partagé, un énorme MERCI, merci et encore merci :*

J’ai reçu également des petites surprises directement chez moi, merci à toutes ces personnes pour vos colis, cartes, petite surprise amenée par une fée (Céline :*), bref, je suis entourée par votre amour et cela me touche au plus haut point.

JE VOUS EMBRASSE TRÈS FORT, JE VOUS AIME CHERS LECTEURS 🙂

Idées reçues et autres histoires

Bonjour à tous,

Je voudrai vous parler de quelques points au sujet du cancer du sein, notamment des idées reçues et des choses que j’entends autour de moi. Attention, tout ce qui va suivre est bien entendu par rapport à mon cancer, il ne faut surtout pas généraliser !

La première chose qui revient sans cesse est : « t’es pas trop jeune pour avoir un cancer du sein ? »
Ah parce qu’il y a un âge particuliers pour en avoir un… Je sais que dans l’esprit des gens, un cancer du sein en principe on le retrouve chez les femmes de plus de 40 ans mais il se trouve que j’ai rencontré et lu des histoires sur des femmes de moins de 35 ans qui ont eu un cancer du sein. Il n’y a pas d’âge pour en avoir un, il y a des milliers de facteurs possibles dont le facteur génétique. En suivant sur Facebook des pages de fondations et associations contre le cancer du sein, je lis dans les commentaires que femmes de moins de 35 ans atteintes d’un cancer du sein sont plus nombreuses qu’on le croit. Tant qu’on est pas confronté, nous ou quelqu’un de notre entourage, à cette putain de maladie, on ne sait que ce que l’on entend dans les médias en octobre. Oui, octobre rose, le mois de dépistage du cancer du sein et surtout d’informations.

Une autre question que l’on m’a posé également : « Tu t’es fait enlever le sein droit mais pourquoi tu n’en as pas profité pour te faire enlever le sein gauche, comme Angelina Jolie. »
Euh… Angelina Jolie a subi une mastectomie des deux seins après avoir eu les résultats d’un test génétique, dévoilant qu’elle était porteuse des gênes BRCA1 et BRCA2. C’est-à-dire qu’elle avait 87% de risques de développer un cancer du sein dans les années à venir. Pour ma part, j’ai fait le test génétique et je n’ai toujours pas les résultats. En fonction de ça, j’aviserai avec mon chirurgien-oncologue le moment venu.

Il y a aussi le fait que tout au long de mes examens médicaux avant de recevoir le diagnostique final, toutes les personnes que j’ai pu rencontré me répétaient : « Vous avez mal donc c’est sûrement rien. Le cancer n’est pas douloureux. »
Mets-en ! J’ai tellement envie de les baffer… Heureusement que je ne les ai pas écouté et que j’ai continué à faire mes examens médicaux car avec tout ça j’aurais pu me dire : « Ben, je vais attendre alors que ça passe ! » J’ai appris une chose avec tout ça, c’est écouter son corps. Si on sent que quelque chose cloche, ne pas hésiter à aller consulter quitte à passer pour une cruche. Si je n’avais pas écouté ma collègue de travail qui m’a suggéré d’aller consulter sans plus attendre, je la remercie encore pour ce précieux conseil.

Une idée reçue que je dois avouer, moi aussi je croyais, le cancer du sein n’est pas exclusivement féminin, il est aussi masculin. On en parle peu voire pas du tout, mais certains hommes en sont atteints. Je vous invite à consulter le site de la Société Canadienne du Cancer pour en savoir un peu plus sur le sujet. Il se trouve que j’ai une amie qui m’a appris il y a peu de temps que son père avait eu le cancer du sein. Comme quoi, on ne se doute pas que ce mal ronge tout autour de nous.

J’ai entendu aussi un truc comme quoi la chimio pouvait faire perdre beaucoup de poids et provoquait une perte d’appétit
Ah ben donnez-moi votre truc car moi je n’arrête pas de manger ! ^^ je cuisine sans arrêt, toujours à la recherche de recettes plus appétissantes les unes des autres. Je n’ai pas grossi mais on ne peut pas dire que j’ai perdu beaucoup de poids… J’aimerais mais j’ai tellement d’appétit ! En fait, cela dépend des traitements. Cela varie d’une personne à l’autre et puis il y a aussi notre corps, il répond différemment. Bref, comme je l’ai déjà répété, aucun cancer n’est pareil et parfois, les traitements peuvent varier, en clair, on ne peut pas comparer les cancers.

J’ai eu des gens qui m’ont dit : « tu vas voir, la chimio c’est horrible, tu vas souffrir, tu vas tout le temps dormir, puis déprimer, tu n’auras pas envie de manger, etc. » Désolée de vous décevoir, pour le moment, je supporte assez bien la chimio, en même temps, je n’ai eu que deux injections, il en reste deux autres et je ne sais pas comment je vais réagir aux suivantes (car je n’ai pas eu tout à fait les mêmes effets avec la première et la deuxième injection).

Et bien voilà, je pense avoir fait le tour mais j’entends tellement de chose, je ne vais pas tout mettre. Je vous embrasse tous très très fort :* Gros becs

Vous pouvez retrouver cet article sur Club Défi Cancer ICI !
In english HERE !
CFC-vertical-french