Oh ! une oncologue

Vous vous souvenez de mon emploi du temps rempli et bien en fait, il s’est ajouté quelques trucs, notamment le rendez-vous de l’oncologue, UNE oncologue.

Lundi 5 janvier : test génétique
Je me suis rendue avec Mary à mon rendez-vous au service génique du CHUM. J’y ai rencontré quelqu’un qui m’a posé toutes sortes de questions au sujet de ma famille, un vrai arbre généalogique, avec tous les soucis de santé de tout le monde, etc. Ensuite, elle m’a expliqué les tests qui allaient m’être fait et ce que les résultats donneront. Vu que c’est très scientifique, je ne pourrais pas vous répéter ce qu’elle m’a dit, juste qu’elle m’a fait faire 2 autres tests en plus du BRCA1 et BRCA2. Les deux autres, je n’ai pas voulu les noter car elle m’a dit, vous pouvez regarder sur Internet mais cela risque de vous faire paniquer… je sais juste qu’il y en a un qui va pouvoir plus ou moins me dire si j’ai des risques de faire d’autres cancers que celui du sein. Elle me demande aussi si je veux connaître les résultats, drôle de question mais apparemment il arrive que certaines patientes ne souhaitent pas le savoir, moi si, je veux savoir !
De là, je suis allée dans un hôpital pour que l’on me fasse les prélèvements de sang pour le test, j’aurais les résultats dans 1 à 2 mois et ils me seront donnés de vive voix.

Jeudi 8 janvier : physiothérapeute
La physiothérapeute était contente des progrès que j’ai fait en peu de temps, elle m’invite donc à continuer à faire mes exercices 2 à 3 fois par jour 🙂
À la suite de ça, je suis allée au service des archives de l’Hôpital pour demander mon dossier complet médical pour amener à ma visite médicale pour ma résidence permanente (cf. Et la RP dans tout ça ?). Y’a plus qu’à attendre… 1 semaine m’a dit la personne des archives 🙂
Juste après, vu que j’étais à côté, je suis allée rendre visite à mes patrons et mes collègues pour leur souhaiter une bonne année.

Vendredi 9 janvier : chirurgien-plasticien
Je suis arrivée un peu plus tôt pour essayer de croiser Lili (auteur de Tchao Günther) et on s’est vue. Mary m’accompagnait, on a papoté toutes les trois le temps qu’elle soit appelée, elle avait une heure de retard… Il était 11h et mon rendez-vous était à 11h35. Avec Mary, on a parlé et on s’est essayée au crochet XD
Une heure passe, 2 heures… Bref, au bout d’un certain temps je dis à Mary de partir car elle avait des choses à faire. Il faut savoir qu’on n’avait pas mangé -_- J’ai été appelée à 15h05, j’en suis ressortie à 15h07 un record ! Il m’a fait entrer, il a regardé mes cicatrices, il m’a dit que c’était beau, on arrête le polysporin et les pansements et je masse le tout ! Il a pris des photos et il me dit on se revoit quand vos traitements seront terminés. Hein ? Quoi ? Oo O-K ben attendre 3h30 pour entendre ça… 😦 Bref, j’en ai terminé, pour le moment, avec le chirurgien-plasticien, au fur et à mesure, je ne vois plus les gens, manque plus que l’oncologue qui se fait désirer mais heureusement j’ai mon rendez-vous la semaine prochaine.

Mercredi 14 janvier : oncologue
J’y suis allée avec mes colocs, à peine assises, je suis appelée et là, ça a commencé, le déluge d’informations.
Pour commencer, elle m’annonce que j’ai un cancer de stade IIB et qu’il va falloir s’assurer que toutes cellules cancéreuses possibles dans mon corps soient bien enlevées. Elle a dit qu’on pouvait dire que je suis en cours de rémission. Je vais devoir passer une scintigraphie, une échographie de la thyroïde et une échocardiographie transthoracique au repos. J’ai demandé pour mes ovaires et lors de mon scanner du ventre, ils ont vu des kystes mais ils sont benins donc pas de soucis à avoir.
Pour ma chimio, je vais avoir une infirmière pivot qui va être là lors de mes traitements et disponible au téléphone en cas de besoin.
Et donc, elle m’annonce le traitement qui m’a l’air bien, 6 séances aux 3 semaines, c’est super ! 2 traitements, les 3 premiers un mélange de 3 produits et les 3 derniers, 1 seul produit. Mais là, je l’avertie que je n’ai pas l’assurance médicaments et là, ça se corse… Elle me dit qu’elle prévoyait me prescrire des injections à faire le lendemain de la chimio pendant 7 jours mais sans assurances, ces injections me coûteraient 1 000$ par jour… Oo What ??? Donc en gros, 21 000$ pour que mon traitement soit plus rapide (et plus efficace ?). Donc là, elle cherche une solution et avec un autre oncologue qui la chapeaute, ils trouvent une solution. Faire 4 séances du premier traitement et enchaîner avec 1 séance de chimio toutes les semaines pendant 12 semaines… Ce qui veut dire que je ne vais pas pouvoir travailler jusqu’à mi-juillet… 😦
Là se pose la question de comment vivre sans aucuns revenus jusqu’en juillet en ayant le chômage-maladie jusqu’à début mars… Un nouveau coup dur qui s’en vient… Dur ne pas pleurer dans cette situation.
Je commence ma première séance de chimio le jeudi 29 janvier, donc très bientôt mais avant ça, je vais avoir des tas d’examens médicaux et des rendez-vous pour la préparation.
Pour ce qui est de la radiothérapie, on n’en a pas parlé pour le moment, on verra tout ça après mes traitements de chimio.

Jeudi 15 janvier : physiothérapeute et art-thérapie
La physiothérapeute est contente de mes progrès, mon bras droit est passé de 10% plus gros que le gauche à 6%. Je récupère bien mon bras et j’en suis contente.
Après ça, je suis allée rejoindre Lili pour de l’art thérapie à la Fondation québécoise du cancer, c’était ben l’fun ! J’ai fait 3 dessins dont un avec de la peinture. J’ai aimé discuté avec des femmes atteintes de cancer pas toutes du sein, il y en avait une que j’ai particulièrement aimé, c’est Virginie, une fille merveilleuse, atteinte d’un cancer du cerveau, je suis admirative de sa force.

Vendredi 16 janvier : scintigraphie
L’oncologue m’a prescrit plein d’examens médicaux et la scintigraphie en fait partie. J’y suis allée avec Mary, on m’a injecté un produit qui se fixe sur mes os pour qu’ils ressortent à la gamma caméra. Après injection, ils m’ont dit de revenir dans 2h-2h30 pour faire l’examen. Du coup, on est allée diner à Dame Tartine, on a papoté et je suis retournée à l’hôpital pour mon examen.

Jeudi soir, je dois vous avouer que j’ai craqué, oui, craqué… un trop plein de choses, visites médicales, informations à avaler… j’ai fait une crise de panique, je n’arrêtais pas de pleurer et je suffoquais, je faisais de l’hyperventilation, j’ai cru m’évanouir, d’autant plus que j’étais seule… J’envoyais des messages sur Fb avec le peu de force que j’avais et quelqu’un a fini par entendre mon appel ! Lili ! Elle m’a calmé et réconforté et après j’ai eu d’autres amies au téléphone. Il paraît que ça arrive de paniquer comme ça et de ne plus savoir si on a fait le bon choix. Ce fameux jeudi, une femme m’a dit qu’il fallait accepter ce que les autres voulaient me donner car ça leur faisait plaisir et qu’ils veulent m’aider à leur façon. J’avoue que j’ai eu du mal à franchir le pas mais je l’ai fait.
Voici le lien pour mon pot commun, vous en faites ce que vous voulez, donner, partager, je vous laisse décider : Le Machathon

IMG_20150107_204421

À vos dons, prêt, partagez ! (ok, c’est moisi mais bon voilà, c’est comme ça)

MERCI D’AVANCE, JE VOUS AIME !!!

Vous pouvez retrouver cet article sur Club Défi Cancer ICI !
In english HERE !
CFC-vertical-french

Publicités

Tagué:, , , , , , , ,

4 réflexions sur “Oh ! une oncologue

  1. Ingrid 17 janvier 2015 à 9 h 24 min Reply

    Salut ! Je ne sais pas si tu te souviens de moi, mais mon super égo me laisse croire que oui ! Lol ! Disons, que comme nous avons une amie commune sur Facebook qui n’est autre que Céline D. , j’imagine que tu dois voir mon profil apparaître de temps en temps. A moins que les amis des amis des amis ne puissent pas voir où je ne sais quoi encore ! Je ne maitrise pas vraiment tout ça ! Bref, c’est donc par le biais des publications de Céline que j’ai su ce qui t’arrivait. Je me suis dit « oh non, pu…rée, pas encore, pas si jeune, pu….naise, ça fait chier (oups! « crotter ») ! » ça fait un moment que je me dis que je dois t’écrire un mail de soutien. Malheureusement, je sais combien cela peut être important de se sentir soutenue pour traverser une épreuve pareille. Ma mère, ma belle mère, une tante, ma grand mère, une collègue… Ma mère à gardé toutes les lettres et il y en a des tonnes même des gens qu’elle ne connaissait pas ou plus. Et à chaque fois, quel plaisir de se savoir épaulé, de savoir que les gens partageaient comme ils pouvaient, mais partageaient. Alors voilà, c’était le moins que je puisse faire. En tout cas, toutes ces femmes de mon entourage sont sorties renforcées de cette épreuve. Je ne dis pas ça pour t’encourager, pas seulement mais parce que c’est vrai. Et c’est peut être terrible à dire mais parfois, le nouvel élan que prend la vie, le nouveau souffle est tellement bon que… ben… qu’est ce que ça va mieux quand c’est fini, mieux que pendant mais mieux qu’avant aussi ! Enfin, je parle pour avoir côtoyé, vu, partagé mais pas vécu. Donc, je n’en parle pas si bien, je vais donc m’arrêter là. Je t’ai fait un don trèèèès symbolique. Mais bon, c’est déjà un peu et si tout le monde donne un peu ben ça fera beaucoup ! Et je fais suivre. Courage, courage, courage, courage, courage !!! Bises en souvenir d’une camarade de collège et d’une employée de mairie que j’appréciais beaucoup !

    Ingrid H.

    • machaocanada 17 janvier 2015 à 9 h 31 min Reply

      Allo Ingrid, bien entendu je me souviens de toi, je me souviens de toutes les personnes que je croise dans ma vie et il se trouve que cette dernière année de collège fait partie des faits marquants de ma vie.
      Merci beaucoup pour ton message, vraiment merci et puis le don, il ne passe pas que par le monétaire mais aussi par les mots, les mots qui ont le don de rebooster le moral et de faire sourire, de donner l’espoir et donner l’envie de continuer à se battre.
      Merci Ingrid, merci beaucoup :*

  2. Le Machathon | machaocanada 23 janvier 2015 à 7 h 31 min Reply

    […] un pot commun ? Et bien, comme je l’avais expliqué dans l’article Oh ! une oncologue, il m’a été proposé un traitement que j’ai dû refuser faute d’argent. Je […]

  3. […] osseuse c’est quoi ? J’en avais déjà passé une le 16 janvier 2015 (voir article : Oh ! une oncologue). On va m’injecter un produit « radio-actif » pour faire ressortir mes […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :