Octobre rose

Bonjour à tous,

Je vais aborder un sujet privé, un sujet délicat…
Je ne sais pas si vous avez vu mais le mois d’octobre est le mois de dépistage du cancer du sein. Vous avez dû voir pas mal de chose passer sur le sujet, que ce soit sur Facebook, ou bien dans la presse. Je vous conseille ce site Ruban Rose. C’est le site québécois de la fondation du cancer du sein.

Je souhaite également vous parler de Nalie, une survivante du cancer du sein, une femme de courage, qui inspire beaucoup, qui m’a beaucoup inspiré et que je suis depuis mon arrivée au Québec.
J’ai découvert il y a peu le blog de Lili Tchao Günther, dont j’ai acheté la BD, atteinte également d’un cancer du sein, toutes deux ayant moins de 40 ans même de 30 ans.
10671210_958408980842314_8316687420975796428_ntumblr_inline_n8krniWXIX1sav0ii

Vous devez vous demander mais pourquoi elle nous parle de ça ?

Et bien, la vérité est que j’ai un cancer du sein. Pour vrai ! J’ai appris ça le 4 octobre 2014 vers 11h45. J’étais entourée de ma coloc Maude, Laura et Cécilia (mes amies de Toulouse), le choc a été terrible, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

Mais retournons en arrière, fin juin, un beau matin d’été, je prenais ma douche et c’est là que j’ai découvert une boule au sein droit, cette boule, Biflette (oui, je lui ai donné un nom, ça dédramatise la chose).
S’en est suivi un rendez-vous chez le médecin, une requête pour aller faire une échographie dans une clinique privée, ça c’était avant mes vacances en France en juillet. Le 15 juillet, l’échographie a montré une grosseur de 2 cm environ, une masse noire indescriptible. Ne sachant pas vraiment ce que c’était le médecin-échographe m’a dit de revenir après mes vacances de France, pour faire de nouveau une échographie pour voir si la boule a grossi ou pas… mais il me rassure en me disant que vu que j’ai mal, je n’ai pas de soucis à me faire. Et paf ! 110$
Je rentre de mes vacances en France et tarde à aller chercher ma requête pour une nouvelle échographie et une mammographie. Je prend rendez-vous le 25 août. Les deux examens montrent que la boule est toujours là, qu’elle n’a visiblement pas grossi mais pas diminué non plus.
On me conseille donc la biopsie. De nouveau 110$

Je prend rendez-vous dans une autre clinique privée pour ma biopsie. Je dépose mon dossier et c’est eux qui vont me rappeler pour un rendez-vous. J’opte pour le mercredi 17 septembre en début d’après-midi en me disant que je retournerais travailler après… ma patronne me conseille d’être accompagnée et de ne pas revenir travailler car c’est éprouvant. Cécilia m’accompagne, je reste plus de 3 heures entre échographie et mammographiesssssssss oui, tout plein de mammo… L’échographie montre qu’il a d’autres trucs, notamment plein de petite boule dans le sein et un ganglion sous le bras. Le médecin me propose de faire en plus de la biopsie, un prélèvement du ganglion et m’envoie faire une IRM car elle a des doutes sur le sein gauche. Bim ! 190$
Je sors de là assez dégoûtée et assez pessimiste sur le diagnostic.

Ni une, ni deux, l’Hôtel-Dieu de Montréal m’appelle le lendemain pour un rendez-vous le vendredi 19 septembre pour l’IRM. J’y vais accompagné de ma coloc Maude. Je passe l’examen, on ne me dit rien, je passe assez rapidement et je ressors.

Une semaine à peine passe et l’Hôtel-Dieu me rappelle pour venir faire des examens supplémentaires, écho et mammo… je pleure, j’angoisse, je me dis que l’IRM a révélé des choses négatives mais la femme au téléphone me rassure en me disant que c’est juste pour être sûr de ne pas passer à côté de quelque chose. J’ai un rendez-vous assez rapidement et j’y vais de nouveau accompagné de Maude.
L’échographie montre que j’ai une seconde boule qui se forme et que dans le sein gauche, il y a un ganglion bénin.

J’avais pris rendez-vous avec le médecin pour les résultats de la biopsie, j’avais anticipé la chose et donc j’avais un rendez-vous le samedi 11 octobre à 10h30.
Vendredi 3 octobre, nous faisons notre pendaison de crémaillère avec mes colocs. Le party est à 20h et à 19h-19h15, je reçois un appel du médecin pour me dire qu’elle a les résultats et qu’elle veut me voir le lendemain à 11h. Je raccroche et je m’effondre… J’ai un mauvais pressentiment… Le soir même je vois Cécilia et Laura pour leur demander de m’accompagner, elles acceptent et on se rend toutes les 4, avec Maude chez le médecin. Et vous connaissez la suite, c’est le mauvais diagnostic, celui que je redoutais le plus, un cancer !

À l’heure où l’article est publié, je suis en train d’attendre dans la salle d’attente de l’Hôtel-Dieu pour rencontrer un médecin pour qu’il me dise le stade de mon cancer et le traitement à suivre. Je suis terrifiée à l’idée de devoir arrêter de travailler, de devoir rentrer en France, de devoir perdre mes cheveux, etc. J’ai une tonne de questions qui se bousculent dans ma tête. J’ai essayé de contacter toutes les personnes que je connais mais j’ai dû en oublier c’est pour cela que j’écris cet article. C’est aussi parce que des amies m’ont suggéré de le faire.

Je ne fais pas ça pour avoir votre pitié, bien au contraire, je veux juste partager ce que je vis, ce que je ressens car je trouve qu’on entend pas assez parler du cancer du sein chez les moins de 30 ans même si j’ai fait mes 30 ans en mai de cette année.

Je vous embrasse cher lecteur, désolée pour la mauvaise nouvelle mais la vie continue et Biflette, elle va prendre cher et dégager bien vite ! Je garde le moral pour le moment et j’espère l’avoir une fois le diagnostic final tombé.

Je tiens à remercier ma famille qui est de l’autre côté de l’Atlantique à attendre de mes nouvelles, à mes proches, mes amies, toutes les personnes qui m’ont envoyé leur message de soutien. Je vous dis un grand merci et je vous embrasse du fond du cœur, je vous aime !!!

Vous pouvez retrouver cet article sur Club Défi Cancer ICI !
In english HERE !
CFC-vertical-french

Publicités

Tagué:, , , , , , , , ,

6 réflexions sur “Octobre rose

  1. catherine 11 octobre 2014 à 11 h 19 min Reply

    je ne te connais que par ton blog mais je te souhaite plein de courage pour la periode a venir et je croise les doigts pour toi

    • machaocanada 11 octobre 2014 à 17 h 42 min Reply

      Merci Catherine pour ce petit message, cela me touche beaucoup même si on ne se connaît pas, je te remercie vraiment ❤

  2. maddy25300 19 octobre 2014 à 3 h 04 min Reply

    Coucou,
    je ne suis pas très présente sur la blogosphère en ce moment, je suis désolée de découvrir seulement maintenant ton cancer. Je suis de tout coeur avec toi.
    Ce n’est pas facile de vivre ça loin de sa famille, dans un pays étranger.
    Mais je suis sûr que tu seras très entourée par les médecins, par tes amis et ta famille malgré la distance.
    Je suis sûr que tu vas t’en sortir, pourquoi je dis ça, tu as réussi à t’expatrier au canada, ca c’est déjà énorme !!! alors un cancer, ce maudit crabe, tu le combattras comme une chef.
    Je ne te connais pas bien, mais si je peux t’aider, si tu as besoin de parler, n’hésite pas.
    Je te souhaite beaucoup de courage, je t’envoie tout plein de pensées et d’ondes positives. Et on dit « crotte » à ce maudit crabe. 🙂
    Je t’embrasse bien fort. maddy (madeleine)

    • machaocanada 19 octobre 2014 à 11 h 34 min Reply

      Merci beaucoup pour ton message, ça me fait plaisir 🙂
      J’ai hésité longtemps de parler de tout ça, car mes examens durent depuis des mois et j’ai fini par craquer quand j’ai appris mon cancer. Au final, ça soulage de partager ça et de ne plus le cacher. Merci encore, je t’envoie des becs de Montréal 😉

      • maddy25300 20 octobre 2014 à 1 h 26 min

        tu as bien fait d’en parler, car tu n’es pas toute seule pour porter ce fardeau (en plus de tes proches) … on est plus fort à plusieurs… Tu gagneras contre cette maladie.
        Et en plus, d’en avoir fait des articles ca peut aider, certaines personnes à faire le pas pour faire de l’autodétection (je ne suis pas sûr du bon terme) et consulter. De ton cancer, tu en fais de la prévention, et c’est courageux, très beau.
        Tu peux également aider d’autres personnes atteintes du cancer, comme elles (eux) peuvent t’aider.
        Je n’ai pas le cancer, donc je ne peux forcément pas comprendre ce que tu vis au quotidien.
        Je peux simplement … te soutenir. Je pense bien à toi.
        Gros bisous de France.

  3. Macha 2.0 | machaocanada 4 octobre 2015 à 10 h 11 min Reply

    […] an jour pour jour, on m’annonçait mon cancer, ce fameux samedi 4 octobre 2014 (voir article Octobre rose), lendemain de veille, où le mot CANCER a retenti dans ma tête. Ce jour où mes amies m’ont […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :