Archives Mensuelles: octobre 2014

This day…

L’autre matin, je repensais au jour, CE JOUR où mon médecin m’a annoncé mon cancer, entourée de mes amies et ce que ça m’a fait d’apprendre cette maladie, cette putain de maladie. Je me revois m’assoir, le médecin ouvrir mon dossier, lire à l’envers le mot cancer et mon regard croiser le sien pour me dire : je suis désolée… J’ai mal encore en y repensant, je pleure même en écrivant ces mots…

Je n’y arrive toujours pas à y croire et pourtant plus la date de l’opération approche (non confirmée à ce jour), plus je stresse, j’angoisse, je panique.

Mais merde, j’ai 30 ans ! Pourquoi ? Pourquoi moi ? Parfois je me demande ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça, moi qui était enfin heureuse dans ce nouveau pays. Et bim ! Le crabe s’est introduit en moi et a fait son petit nid dans mon sein droit.

J’essaye de ne pas y pense. D’ailleurs, la plupart du temps je n’y pense pas mais dès que j’ai mal ou que j’entends quelque chose qui s’y réfère, j’y pense…

Parfois je me dis que ce n’est qu’un mauvais rêve et que je vais me réveiller mais le réveil ne sonne jamais…

Mercredi matin j’ai rendez-vous à l’hôpital pour faire mes examens pré-opératoire (je ne sais pas si cela se dit) et l’après-midi, je vais revoir mon médecin pour voir si elle a des choses à m’apprendre, etc. J’ai l’impression de passer mes semaines à faire des examens. Je suis si fatiguée, j’ai juste envie de fermer les yeux et de les ré-ouvrir et voir que Biflette a disparu.

Cette maudite chose va me prendre quasi un an de ma vie, c’est ce que m’a dit mon chirurgien, de compter un an de traitement au complet… J’ai tellement peur pour l’opération, l’après-opération, la chimio. Je sais que je n’en parle pas beaucoup autour de moi car j’ai l’impression de saouler tout le monde avec ça. Du coup, je préfère éviter le sujet ou plutôt changer de sujet. Je me pose tellement de questions et personne pour m’y répondre. J’ai tellement peur de ne pas m’en sortir financièrement et moralement aussi… Je ne sais pas à quel rythme sera ma chimio, si je vais pouvoir travailler même qu’à mi-temps…

Je suis désolée que mon blog qui devait raconter de mes aventures au Canada, finalement me sert de journal pour parler de mon cancer. J’ai tellement besoin d’en parler, avec toutes mes interrogations… je sais que je pense trop au futur mais c’est comme ça, je suis comme ça. Je dis à tout le monde que je vais bien mais ce n’est pas toujours le cas, le soir et quand je suis seule (ou même entourée), c’est là le plus dur mais en même temps, j’ai besoin de me retrouver seule face à ma maladie pour l’apprivoiser.

Je vous laisse sur ces mots :

Chaque jour peut être mauvais mais il y a quelque chose de bon chaque jour
(every day may be not good but there is something good in every day)

Breast-Cancer-300x225

Vous pouvez retrouver cet article sur Club Défi Cancer ICI !
In english HERE !
CFC-vertical-french

Publicités

Pas l’temps de niaiser…

Salut tout le monde !

J’ai pas trop donné de nouvelles ces derniers jours car concrètement il n’y a pas grand chose à dire, du mins côté santé (et oui, j’ai toujours un cancer du sein et Biflette est toujours aussi douloureuse).

Depuis le 12 octobre, j’ai fêté l’action de grâce avec mes ami(e)s, je suis allée à une conférence sur la reconstruction après mastectomie, le concert de Loreena McKennitt, l’anniversaire d’une amie et une dégustation de vins.

Commençons par la bouffe !!! Oui, l’action de grâce (le 13 octobre) où nous avons mangé comme des ogresses (et un ogre). Il y avait Cécilia, Laura, Louma (qui n’a pas mangé car encore sur le décalage horaire avec la France) et Boris. Cécilia avait tout acheté pour un vrai festin : du pâté, une énorme dinde accompagnée de confiture de canneberge, de purée de pommes de terre, de crème de maïs, de champignons et en dessert, une tarte pacane sans gluten faite par Laura ! On a fait plein de jeux, on a bien ri. Une bonne grossé qui annonçait une longue semaine 😀
IMG_20141013_175007 IMG_20141013_175734

Mercredi soir, je suis allée avec Cécilia au BRA Day (Breast Reconstruction Awareness Day), en clair la journée sur la reconstruction mammaire suite à un cancer du sein. J’y ai vu Lili Sohn, l’auteur de la BD Tchao Günther avec qui j’ai beaucoup parlé et qui est une femme formidable. Il y avait beaucoup de monde pour la première édition en français. Vers 20h, Cécilia s’est éclipsée (car elle avait un truc de prévu) pour laisser place à Mary. En sortant, on a eu droit à des buffets de bouffes : sushis, bonbons, pâtes, charcuterie, légumes marinés, etc. un vrai festin et du vin rosé ! On a été super bien accueilli, à la fin, il y a même eu un tirage au sort avec des prix à gagner. J’y ai vu mon chirurgien et mon plasticien qui m’ont lâché une date pour mon opération mais à l’heure et le jour où j’écris cet article, à part une lettre du CHUM m’indiquant que j’étais en liste d’attente pour une opération, je n’ai eu aucunes nouvelles, en sachant que je pars bientôt pour une semaine en France… et que je dois effectuer toutes sortes d’examen avant ça.
IMG_20141015_190013

Jeudi soir, je suis allée au concert de Loreena McKennitt… Une magnifique voix, elle parle entre chaque chanson, je ne comprends pas tout… je suis très fatiguée, je m’endors sur mon siège, il y a une entracte, beaucoup de gens ne reviennent pas pour la deuxième partie… bref, je n’ai pas pu profiter du concert à cause de ma fatigue…
IMG_20141016_192530

Vendredi soir, TGIF, comme d’habitude, une petite soirée après la job pas trop tard et hop, hop, hop ! AU LIT !

Samedi soir, on est allé manger au resto pour fêter l’anniversaire de Laura avec son cheum, Cécilia, Sabrina, Mary, Louma et Boris. C’était une tuerie ce resto : La maison du magret, tenu par un gars de Dax ! Je vous laisse savourer ce menu :p Bien entendu, j’ai pris la table d’hôte avec salade de gésier et magret de canard à la sauce au foie gras. Un vrai délice, chaleureux, comme à la maison 😀 Bref, on a décidé d’y revenir tellement on a kiffé !

Mercredi soir, donc le 22 octobre, je suis allée avec Sabrina à une dégustation de vins d’Italie, accord vins et mets, c’était super sympa, j’ai bien profité car c’est le dernier de l’année pour moi 😦 j’aurais aimé faire celui accord vins et fromages mais je serais sortie depuis même pas deux jours de l’hôpital si mon opération est bien le 19 novembre…
FB_IMG_1414014897426

Une chose étrange m’est arrivée ce soir-là… lorsque je suis allée aux toilettes dans la soirée, je me suis regardée dans le miroir et je ne me suis pas reconnue. Je trouve que les traits de mon visage sont différents, quelque chose en moi a changé et je le vois ! Je sais que ce que je vais vivre va être une épreuve et que cela va me changer à jamais mais ne pas me reconnaître dans le miroir, ça fait vraiment bizarre.

Et sinon, Halloween s’en vient et les maisons commencent à être décorées dans les petites rues. Je vais essayer de prendre plein de photos dès que j’en vois, en attendant, un aperçu d’une maison dans ma rue.
IMG_20141017_231415

Je vous envoi plein de becs de Montréal !!! :*
À tantôt 😉

Breast cancer playlist

Aller ! Faut pas se laisser abattre et écouter de la musique qui file la pêche, la patate, la banane, un vrai concentré de vitamine B !

Shaka Ponk est mon groupe préféré et j’ai vécu pas mal de chose avec eux (et parce que je suis une des admins de Shakaddict)

Ce groupe donne beaucoup sur scène et qu’en plus de les avoir vu à Toulouse, je les ai vu à Montréal

Prodigy, un des rares concerts où j’étais dans une transe totale sans avoir pris d’alcool ou de drogue, seulement la musique

Nasser, un ovni musical que j’apprécie énormément que je n’ai vu malheureusement qu’une fois en concert mais j’en garde un très bon souvenir.

Because I don’t care, je vais poutrer Biflette et pis c’est tout !

Cette chanson me donne toujours autant envie de gigoter

Cette chanson a bercé mon enfance et j’ai toujours autant envie de sauter en l’écoutant

Celle-ci je l’écouterais en boucle quand Biflette aura dégagé !

Le traitement

Bonjour à tous,

Le diagnostic final est tombé et il a été dur à encaisser sur le coup. Vendredi 10 octobre 2014, j’apprenais donc le traitement que j’allais avoir suite à la merveilleuse annonce de Biflette, mon cancer dans mon sein droit.

Heureusement que Laura et Cécilia m’ont accompagné. Je vous aime les filles, je vous serais éternellement reconnaissante, vous êtes ma famille québécoise ❤

Hôte-Dieu, je passe avec du retard mais ce n’est pas grave car on rigole bien avec les filles, surtout sur la collection printemps-hiver 2014 de leur jaquette (bleue avec des motifs de flocons). On m’appelle… J’arrive dans le bureau du chirurgien qui commence par m’ausculte, me demande si je prends la pilule et me demande de l’arrêter immédiatement. Et là, il me dit qu’il va sûrement falloir faire une mastectomie…
Il me dit que ma tumeur fait 4,6 cm, qu’il y a des cellules minuscules, des  »satellites » qui risquent de grossir si on ne les enlève pas et le ganglion sous mon bras est infecté par des cellules cancéreuses, il faut donc le retirer également.

Il m’explique que j’ai deux options :
– la première, faire de la radiothérapie pour réduire la boule et l’enlever en sachant que mon sein sera déformé et qu’il y a des risques de récidives et faire de la chimio par la suite.
– la deuxième, faire une mastectomie complète du sein avec reconstruction immédiate.
Je regarde les filles et je répond que je veux la mastectomie complète.

Il me dit, ok, il y a deux options :
– la première, mettre un implant.
– la deuxième, prendre le gras du ventre et le mettre dans mon sein.
Sur le coup, je ne sais pas trop quoi répondre, en sachant que la deuxième option est une longue opération… Il me dit que je n’ai pas à prendre la décision de suite et m’envoie immédiatement voir le plasticien qui ferait l’opération. En sortant, je rencontre une infirmière bien fine qui me donne ses coordonnées pour toutes questions et va me référer à une travailleuse sociale pour connaître les possibilités d’aides que je peux avoir, notamment financier.

Nous voilà partie toutes les 3 à l’Hôpital Notre-Dame. J’échange Laura contre Mary ^^ On se retrouve donc Cécilia et Mary à attendre dans une pièce, le temps que le plasticien finisse avec une autre patiente. Accompagné du plasticien, deux étudiants étaient présents. Il me touche le ventre et m’attrape le gras de mon ventre… et il dit que j’ai suffisamment de masse (graisse) pour remplir mon sein… J’avoue que jamais je n’aurais pensé que ma ceinture abdominale pourrait un jour me servir ^^ Du coup, en plus de l’extraction de Biflette, on va me reconstruire un sein et une abdominoplastie, je ne vais plus avoir de ventre ! :p

Tout le monde a été rassurant et fin avec moi, du coup, je reste à Montréal. Maintenant, je vais devoir voir comment faire au niveau de ma job, car le traitement va durer environ 6 mois, en sachant que la RAMQ peut me payer un pourcentage de mon salaire seulement pendant 15 semaines, il va donc que je trouve de l’argent ou voir à quelle fréquence seront les chimios pour savoir si je peux continuer à travailler même à temps partiel.

Vous l’aurez donc compris, je ne rentre pas en France.
Disons que le fait de ne pas pouvoir payer mon loyer et me retrouver à la rue, et à savoir si le traitement va me coûter quelque chose m’inquiète plus que le cancer en lui-même.

J’ai reçu des messages à la suite de mon article précédent et je vous en remercie ❤
Il est important d’être soutenu dans ces moments-là et vos messages m’ont fait chaud au cœur, j’ai même versé ma petite larme…

IMG_20141011_190750

MERCI / THANK YOU

Vous pouvez retrouver cet article sur Club Défi Cancer ICI !
In english HERE !
CFC-vertical-french

Octobre rose

Bonjour à tous,

Je vais aborder un sujet privé, un sujet délicat…
Je ne sais pas si vous avez vu mais le mois d’octobre est le mois de dépistage du cancer du sein. Vous avez dû voir pas mal de chose passer sur le sujet, que ce soit sur Facebook, ou bien dans la presse. Je vous conseille ce site Ruban Rose. C’est le site québécois de la fondation du cancer du sein.

Je souhaite également vous parler de Nalie, une survivante du cancer du sein, une femme de courage, qui inspire beaucoup, qui m’a beaucoup inspiré et que je suis depuis mon arrivée au Québec.
J’ai découvert il y a peu le blog de Lili Tchao Günther, dont j’ai acheté la BD, atteinte également d’un cancer du sein, toutes deux ayant moins de 40 ans même de 30 ans.
10671210_958408980842314_8316687420975796428_ntumblr_inline_n8krniWXIX1sav0ii

Vous devez vous demander mais pourquoi elle nous parle de ça ?

Et bien, la vérité est que j’ai un cancer du sein. Pour vrai ! J’ai appris ça le 4 octobre 2014 vers 11h45. J’étais entourée de ma coloc Maude, Laura et Cécilia (mes amies de Toulouse), le choc a été terrible, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

Mais retournons en arrière, fin juin, un beau matin d’été, je prenais ma douche et c’est là que j’ai découvert une boule au sein droit, cette boule, Biflette (oui, je lui ai donné un nom, ça dédramatise la chose).
S’en est suivi un rendez-vous chez le médecin, une requête pour aller faire une échographie dans une clinique privée, ça c’était avant mes vacances en France en juillet. Le 15 juillet, l’échographie a montré une grosseur de 2 cm environ, une masse noire indescriptible. Ne sachant pas vraiment ce que c’était le médecin-échographe m’a dit de revenir après mes vacances de France, pour faire de nouveau une échographie pour voir si la boule a grossi ou pas… mais il me rassure en me disant que vu que j’ai mal, je n’ai pas de soucis à me faire. Et paf ! 110$
Je rentre de mes vacances en France et tarde à aller chercher ma requête pour une nouvelle échographie et une mammographie. Je prend rendez-vous le 25 août. Les deux examens montrent que la boule est toujours là, qu’elle n’a visiblement pas grossi mais pas diminué non plus.
On me conseille donc la biopsie. De nouveau 110$

Je prend rendez-vous dans une autre clinique privée pour ma biopsie. Je dépose mon dossier et c’est eux qui vont me rappeler pour un rendez-vous. J’opte pour le mercredi 17 septembre en début d’après-midi en me disant que je retournerais travailler après… ma patronne me conseille d’être accompagnée et de ne pas revenir travailler car c’est éprouvant. Cécilia m’accompagne, je reste plus de 3 heures entre échographie et mammographiesssssssss oui, tout plein de mammo… L’échographie montre qu’il a d’autres trucs, notamment plein de petite boule dans le sein et un ganglion sous le bras. Le médecin me propose de faire en plus de la biopsie, un prélèvement du ganglion et m’envoie faire une IRM car elle a des doutes sur le sein gauche. Bim ! 190$
Je sors de là assez dégoûtée et assez pessimiste sur le diagnostic.

Ni une, ni deux, l’Hôtel-Dieu de Montréal m’appelle le lendemain pour un rendez-vous le vendredi 19 septembre pour l’IRM. J’y vais accompagné de ma coloc Maude. Je passe l’examen, on ne me dit rien, je passe assez rapidement et je ressors.

Une semaine à peine passe et l’Hôtel-Dieu me rappelle pour venir faire des examens supplémentaires, écho et mammo… je pleure, j’angoisse, je me dis que l’IRM a révélé des choses négatives mais la femme au téléphone me rassure en me disant que c’est juste pour être sûr de ne pas passer à côté de quelque chose. J’ai un rendez-vous assez rapidement et j’y vais de nouveau accompagné de Maude.
L’échographie montre que j’ai une seconde boule qui se forme et que dans le sein gauche, il y a un ganglion bénin.

J’avais pris rendez-vous avec le médecin pour les résultats de la biopsie, j’avais anticipé la chose et donc j’avais un rendez-vous le samedi 11 octobre à 10h30.
Vendredi 3 octobre, nous faisons notre pendaison de crémaillère avec mes colocs. Le party est à 20h et à 19h-19h15, je reçois un appel du médecin pour me dire qu’elle a les résultats et qu’elle veut me voir le lendemain à 11h. Je raccroche et je m’effondre… J’ai un mauvais pressentiment… Le soir même je vois Cécilia et Laura pour leur demander de m’accompagner, elles acceptent et on se rend toutes les 4, avec Maude chez le médecin. Et vous connaissez la suite, c’est le mauvais diagnostic, celui que je redoutais le plus, un cancer !

À l’heure où l’article est publié, je suis en train d’attendre dans la salle d’attente de l’Hôtel-Dieu pour rencontrer un médecin pour qu’il me dise le stade de mon cancer et le traitement à suivre. Je suis terrifiée à l’idée de devoir arrêter de travailler, de devoir rentrer en France, de devoir perdre mes cheveux, etc. J’ai une tonne de questions qui se bousculent dans ma tête. J’ai essayé de contacter toutes les personnes que je connais mais j’ai dû en oublier c’est pour cela que j’écris cet article. C’est aussi parce que des amies m’ont suggéré de le faire.

Je ne fais pas ça pour avoir votre pitié, bien au contraire, je veux juste partager ce que je vis, ce que je ressens car je trouve qu’on entend pas assez parler du cancer du sein chez les moins de 30 ans même si j’ai fait mes 30 ans en mai de cette année.

Je vous embrasse cher lecteur, désolée pour la mauvaise nouvelle mais la vie continue et Biflette, elle va prendre cher et dégager bien vite ! Je garde le moral pour le moment et j’espère l’avoir une fois le diagnostic final tombé.

Je tiens à remercier ma famille qui est de l’autre côté de l’Atlantique à attendre de mes nouvelles, à mes proches, mes amies, toutes les personnes qui m’ont envoyé leur message de soutien. Je vous dis un grand merci et je vous embrasse du fond du cœur, je vous aime !!!

Vous pouvez retrouver cet article sur Club Défi Cancer ICI !
In english HERE !
CFC-vertical-french

Artistes canadiens (hors Québec)

Après les artistes québécois, je passe aux artistes canadiens, hors Québec. Il y a parfois des groupes mixtes donc qui viennent de plusieurs endroits au Canada.

Pareil que pour les québécois, je n’ai pris que ceux que j’aimais et les plus connus, si je puis dire.

All Saints – Pure Shores
Ce groupe est composé de deux anglaises et deux canadiennes, les sœurs 🙂

Radio Radio – Dekshoo
Ce groupe est originaire d’Acadie. Le langage qu’ils emploient est le chiac, un mélange de français et d’anglais dans la même phrase… vous avez du mal à comprendre, hein ?

Alexisonfire – Accidents
Un de mes titres préférés de ce groupe qui s’est malheureusement séparé 😦 J’aime beaucoup leur musique, ça me fout la patate !!!

Three days grace – Never too late
Je connais mal ce groupe, mais j’en ai beaucoup entendu parler et j’aime bien.

Billy Talent – Fallen leaves
J’ai découvert ce groupe avec ce clip et j’ai aimé la voix du chanteur la façon d’accrocher les mots… Bref, je vous laisse écouter ce titre.

Nickelback – Rockstar
Et oui, ce groupe est canadien, classe, non ? J’aime ce clip donc je vous le partage 🙂 et la musique, ben, elle est tout aussi bien.

Sum 41 – In too deep
Je les ai vu en concert à Toulouse et je peux dire que ça donne bien, ça rocke bien :p Dès les premières notes, on replonge dans les débuts 2000.

Alanis Morissette – Ironic
Et oui, la petite Alanis et son tube planétaire Ironic que tout le monde a fredonné…

Avril Lavigne – Sk8er Boi
Boom des années 2000, Avril a bercé pas de monde de mon âge. Je ne me lasse pas de ses musiques.

Bryan Adams – Everything I do I do it for you
Une magnifique chanson qui a bercé mon enfance, tout comme le film dont elle est tirée, Robin Hood !

Un petit bonus que j’ai découvert en cherchant mes vidéos. Il s’agit de Dean Brody avec son titre Canadian Girl.

Et un dernier bonus pour vous faire écouter l’hymne national du Canada, que je devrais apprendre si je fais ma demande de citoyenneté Ô Canada. Bonne écoute à tous 😉