Archives Mensuelles: novembre 2013

La nourriture

Depuis que je suis arrivée à Montréal, j’ai pris 5 kilos, enfin, du moins la dernière fois que je me suis pesée… mais en même temps, c’est difficile de ne pas céder de temps en temps au petits plaisirs des mets canadiens 😀

Je vais énumérer quelques plats et desserts, du moins, ceux que j’ai gouté au moins une fois.

Je vais commencer par le pâté à la viande aussi appelé tourtière. Ma première fois, ce fût en 2005 lorsque je suis allée chez Lucille, la mère de Louise, mon amie québécoise Louise, j’ai pu goûter au poulet, au sanglier, au cerf et à l’orignal de mémoire. J’ai bien aimé celle au poulet mais détesté les autres car la viande était bien trop forte pour moi.
Bouffe-tourtière

Tant que je suis dans les plats bien complet, bien consistent, il y a le pâté chinois, qui ressemble en apparence au hachis-parmentier sauf que là, on y rajoute du maïs. La première fois que j’en ai mangé c’était lors de mon deuxième séjour au Canada, à Montréal, on m’a dit que c’était comme du hachis, je me suis dit d,accord, je peux en manger mais en fait, il faut savoir que je déteste le bœuf et que le hachis que me faisait ma mère était au porc… quel ne fut pas ma surprise à la première bouchée… je l’ai mangé car j’étais invitée chez le cousin à Julie, mon amie française qui a fait ses études à Montréal. Bref, c’est une chose que je ne remangerais plus jamais ici sauf si je me le prépare et que je change le bœuf en du porc ou poulet mais ça ne sera plus un pâté chinois.
Bouffe-Pâté_chinois

Ensuite, dans la catégorie accompagnement bien gras et lourd, on a la poutine, les cretons et les fèves au lard. La poutine, bien entendu toutes les personnes qui ont entendu parler au moins une fois du Québec, a eu vent de la célèbre poutine à base de frites, fromage en grain et de la sauce brune. Ce plat est vraiment trop bon, en plus il y a des variantes avec du poulet, de la saucisse, des poivrons, du bacon, des poivrons… un vrai délice même si beaucoup de français n’aime pas, perso j’adore mais je n’en mangerais pas toutes les fins de semaine.
IMG_20130516_201409
Les cretons, j’aime beaucoup aussi, sorte de rillettes, sauf que le porc est haché et non effiloché.
Les fèves au lard ou bines, c’est des haricots, du lard, de la mélasse ou du sirop d’érable… une tuerie ! Pour bruncher, c’est l’idéal 🙂
Bouffe-crétonBouffe-fèves au lard

Après vous avoir fait saliver avec les plats, voici une petite sélection de desserts/pâtisseries/gourmandises du Québec.
Tout d’abord les beignes et les trous de beigne, que j’avais énormément apprécié lors de mon premier séjour avec une tablée remplie à ne plus savoir où les mettre. Je préfère un beigne tout simple que tu peux tremper dans du sirop d’érable ou ajouter du nutella ou du beurre de peanuts que les donuts qu’on te vend tout gras et trop sucrés dans les Tim Hortons et autres lieux de ce genre. Et donc, les trous de beigne, c’est ce qui reste une fois que tu as fait les trous dans les beignes, dans les Tim Hortons par exemple, ils appellent ça les Timbits.
Québec93Bouffe-Trou de beigne

Un autre dessert que j’ai aussi mangé chez Lucille et chez Louise, la bûche (de Noël). Une bûche non glacée à base de crème au beurre, qu’on peut faire de n’importe quel parfum et agrémenter de ce que l’on veut 🙂 Un vrai délice.
Bouffe-buche de noël

Et je vais clore cet article par les tartes, tarte aux pacanes (aux noix de pécan), tarte au sucre, tarte à l’érable, tarte au sirop d’érable, etc. Là aussi, des tartes bourrées de sucre et de gras mais tellement bonnes… je n’ai pas testé la tarte au bleuet mais bientôt peut-être 😉
Bouffe-tarte pacane

Et bien voilà, j’espère vous avoir mis l’eau à la bouche avec tout ça.

Publicités

1 an déjà

Non ça ne fait pas un an que je suis au Canada mais ça fait un an que j’ai envoyé ce fameux dossier pour la demande de PVT. ce dossier que j’ai imprimé dès que j’ai su que les demandes étaient ouvertes, dossier sur lequel j’ai passé des heures et surtout une grosse partie de ma soirée, ce dossier qui a été reçu en plus de 30 000 exemplaires à l’Ambassade du Canada, ce dossier qui m’a pris plus d’un an à préparer…

Bref, tout ça pour dire que le PVT 2013 m’a bien fait stresser à mort, j’ai eu des moments de panique et des moments de soulagement, quand tu reçois ton accusé de réception, puis l’acception de l’EIC et enfin, la fameuse LI (lettre d’introduction) qui te permet de l’échanger contre le permis de vacances-travail. Mon allier a été Pvtistes.net pour la constitution de mon dossier et les renseignements avant mon départ (je sais, je l’ai déjà dit à plusieurs reprises.
2701893114_1

Je n’ai pas à me plaindre car mon dossier a été traité en 2 semaines, 2 SEMAINES ! alors que certains en mars 2013 avaient tout juste une réponse… Je me considère comme chanceuse d’avoir eu la réponse aussi rapidement.

Cette année, nous attendons les ouvertures avec impatience et pour ma part, j’attends l’ouverture des JP (jeune professionnel) pour pou voir rester 18 mois de plus. Je dois avouer que je n’ai pas vraiment préparer le dossier, j’attends de voir comment ça va se passer avec le fait que la nouveauté de cette année c’est que tout se fait par Internet.
Québec land
Québec Land, BD sur le vie des pvtistes au Canada

Beaucoup de monde m’a aidé pour que ce rêve se réalise, pour que je puisse le vivre et j’espère pouvoir continuer l’aventure en prolongeant mon séjour de 18 mois de plus mais pour le moment, je ne sais pas…

Pour vous inscrire sur le site de l’EIC et savoir quand les demandes seront disponibles, un seul site
IEC_Bandeau

Bonne chance à tous ceux qui feront leur demande cette année et je vous dit peut-être à bientôt 😉

Tata Macha, le retour

Tout d’abord, comme le dit l’intitulé de mon article, je suis de nouveau Tata ! Et oui, après ma sista Dodo, qui a eu il y a quasi 8 ans, une fille qui se prénomme Lou’Ann (elle fera 8 ans le 21 novembre, ça approche), c’est au tour de mon brotha qui a eu son petit bout, Sebastian, qui est né le 2 novembre. J’ai pu le voir sur Skype à la clinique avec ses parents, c’est beau la technologie ^^
img_210418_1-755827ebd

Quand ma nièce est née, je n’avais pas pu la voir car je devais partir quelques jours après au Canada, pour mon tout premier séjour, ça a été dur, car je n’avais pas pu voir le bébé, ni ma sista et toute la famille était réunie pour les fêtes alors que moi, j’étais loin, au Canada… Je dois avouer que j’ai pleuré, beaucoup pleuré 😥
D’ailleurs, en cette longue fin de semaine en France, ma sista sera chez mes parents pour voir Sebastian et ses parents, toute la famille réunie de nouveau sans moi… j’espère ne pas pleurer mais je ferais un Skype. Il faut savoir que mon prochain séjour en France sera en juillet 2014, un an après mon dernier séjour… je ne sais pas encore comment je réagirais, pour le moment, je tiens, 7 mois après mon départ.

À part ça, il y a eu plein de choses récemment comme l’Halloween que je n’ai pas vraiment fêté, je l’avoue, j’ai juste pris quelques photos de maisons décorées dans les rues me menant à ma job. Il a fait tellement moche ce jour-là, il pleuvait beaucoup et il faisait froid, peu d’enfants dans les rues.
Halloween 2013

Je suis allée un mercredi soir à la présentation de Vincent de You make my trip, il faisait son dernier voyage au Canada, à Montréal, un dernier arrêt après un an de voyage, il est de retour en France auprès des siens. Au début, il était accompagné de Thibaut mais il a du rentrer en France mais Vincent a voulu continuer l’aventure et quelle aventure ! Je vous invite vivement à parcourir son site et à regarder les vidéos.
YMMT 2013

Sinon, à part ça, je suis un peu nerveuse car les JP vont bientôt ouvrir et que je n’ai pas l’impression d’être prête… et je viens d’apprendre qu’il y a de très forte chance que je ne sois pas éligible au PEQ donc, il faut que je fasses ma demande de résidence permanente maintenant si je veux pouvoir rester au Québec. J’ai tellement peur de devoir retourner en France… je n’arrête pas de faire le même rêve ou plutôt cauchemar, je suis en France et je dois prendre mon avion pour rentrer à Montréal et je rate mon avion mais impossible de prendre le suivant, ni celui d’après et en plus je dois travailler le lendemain… c’est horrible ! Je sais que ma vie est icitte et nulle part ailleurs, je ne sais pas si je pourrais revenir en France mais pour le moment, je ne sais pas… si je n’ai pas mon JP, je serais obligée de rentrer… Il faut que j’arrête d’y penser car ça va me rendre chèvre !

IEC_Bandeau