Petit guide pour commencer le PVT… avant/après le départ

Bonjour,

Je souhaite vous parler du avant le PVT (programme vacances travail) et après, du comment faire pour ne pas se retrouver seul ou alors, se retrouver un peu perdu. Je ne vais pas parler des démarches pour l’obtention du PVT car pour ça vous avez Pvtistes.net.

2701893114_1

 La préparation : rencontre et plus si affinité…

Tout d’abord, inscrivez-vous sur Pvtistes.net car ce site est une vraie mine d’or. Je sais j’en parle tout le temps mais il est complet. Donc, pour vos démarches avant dossier, vous fouillez le site entièrement, lisez tous les dossiers qui concernent votre PVT, à l’occurrence ici, celui du Canada. Et ensuite, allez dans le forum à la section rencontre pour faire connaissance avec des gens qui souhaitent partir ou qui vont partir. Bon ok, je connaissais quelqu’un qui habitait là-bas donc ça a été plus facile en arrivant mais le fait de rencontrer des gens avant, peut aider une fois sur place pour ne pas se retrouver entièrement seul.
Ah oui ! un truc important, en parler autour de vous car en fait, vous verrez beaucoup de gens qui au final connaissent quelqu’un qui vit au Canada et ça peut aider, voire dépanner pour un éventuel hébergement en arrivant.
Donc un max de rencontre avant le départ pour ne pas se morfondre à son arrivée. Perso, je m’étais créée un petit réseau de personnes sympathiques avant mon départ, même si la plupart je ne les côtoie plus, ils m’ont aidé à rencontrer d’autres personnes.
Lisez tout le forum PVT Canada car tous les posts ont leur importance, certes ça prend du temps mais je l’ai pris pour être au top quand j’arriverais.
En plus du site Pvtistes.net, je vous conseille d’acheter ou d’emprunter ou encore de se le faire offrir, le livre du ‘’Guide de survie des Européens à Montréal’’, pour ceux qui vont sur Montréal. Ce livre est simple à lire, avec des astuces, des bons plans. Certes, il se fait vieux car Montréal change en permanence mais je le trouve encore très utile.

Donc je répète pour ceux qui sont au fond et qui n’ont pas écouté depuis le début, on essaye de rencontrer un max de personnes avant de partir, des gens qui sont déjà allés au Canada, des gens qui vont y partir… lire un max sur le sujet, livres, internet, forums, réseaux sociaux… échanger, il n’y a que ça de vrai !


L’hébergement : tous en coloc !

Une fois sur place, si vous avez une personne qui peut vous héberger, parfait ! elle vous montrera où aller pour faire vos papiers, comment faire même si vous savez déjà tout, ça rassure d’être épaulé ou bien, vous êtes en auberge de jeunesse qui est très sympathique, jamais testé mais la plupart des pvtistes le font et ce sont les premiers liens qui se créent en arrivant ou alors, vous avez trouvé une coloc avant de partir et ça aussi c’est très bien.
À ce propos, la colocation, c’est ce qu’il y a de mieux quand on arrive car ça permet de rencontrer du monde assez rapidement. Je vous conseille également de faire des sorties via le site Pvtistes.net, plein de gens en proposent, le seul truc, c’est que vous restez entre pvtistes et français la plupart du temps et ce n’est pas forcément super, autant rester en France… enfin, je dis ça mais je ne côtoie que des français mais pas des pvtistes. Par contre, il faut trouver la coloc en or, la coloc parfaite mais ce qui est bien, c’est si vous ne vous sentez pas bien dans une coloc, on peut changer assez facilement surtout si vous n’êtes pas sur le bail.

J’ai eu de mauvaises expériences en colocation en France et je dois dire que j’étais rebutée à l’idée d’en faire de nouveau et au final, ça se passe bien, quand tu veux être seul, tu vas dans ta chambre, tu veux voir du monde, tu vas dans la cuisine ou le salon, les pièces à vivre… Depuis mon arrivée, on va dire que j’ai fait 2 colocs et j’enchaîne sur le 3ème mais avec 2 de mes colocs actuels. Quand on a un bon feeling avec des personnes, il ne faut pas les laisser partir ^^


Les papiers : un, deux, trois… pas plus, ici c’est simple

Avant l’hébergement, il faut penser aux papiers car à vrai dire, c’est la première chose que l’on fait en arrivant. Dès que tu poses un pied à l’aéroport, tu passes à la douane pour valider ton PVT (enfin, pour ceux qui souhaitent le démarrer de suite) : présentation de ton passeport, de ta LI (lettre d’introduction) que tu auras pris soin d’imprimer avant ton départ, ton attestation de fonds (au cas où) et l’attestation de ton assurance, ce qui est très important car si le douanier te la demande et que tu ne l’as pas, tu peux repartir direct en France et il faut qu’elle fasse la durée de ton PVT, c’est-à-dire, un an.

Bref, tu arrives, tu es crevée, tu récupères tes bagages et tu files les poser là tu seras pendant un petit bout de temps, temporairement, indéfiniment (rayez la mention inutile). Le jour même (si tu es pressé et que tu es un ouf!) ou le lendemain (ça dépend bien entendu du jour de la semaine où tu arrives), les premières démarches importantes sont de faire sa carte NAS (numéro assuré social) pour pouvoir commencer à travailler, ouvrir un compte en banque (une pièce d’identité, ton PVT éventuellement, ton NAS éventuellement et c’est tout !) et si besoin, ouvrir une ligne téléphonique pour ton cellulaire canadien. Je ne ferais pas l’apologie d’un opérateur, prenez ce que vous voulez du moment de bien lire les petits caractères minuscules sur le contrat.
Pour ma part, j’ai fait les 3 en une journée et c’est super rapide, en fait, la banque, j’ai pris rendez-vous la veille pour le lendemain et en fonction des banques, tu peux avoir ta carte de débit immédiatement.

Pour le NAS, il te faut attendre entre 2-3 semaines pour recevoir la carte chez soi, oui, il faut une adresse pour recevoir sa carte NAS ou bancaire. Vous pouvez demander à un ami de faire office de boîte aux lettres pendant un petit temps si vous êtes sûrs de ne pas rester là où vous êtes (d’où l’importance de se faire des connaissances avant de partir).

Et voilà ! Une fois tout ça en main, vous êtes prêts à conquérir le monde ! Mouais, faut pas exagérer quand même, disons que vous êtes prêts à affronter la vie canadienne. Je donne ici MA vision de MA vie ici, ces conseils sont à prendre ou à laisser, je ne me vexerais pas si vous ne les prenez pas (enfin si, je serais vexée mais c’est pas grave, c’est la vie). Je rappelle que je vis à Montréal, donc forcément, ces conseils sont par rapport à ma propre expérience, ici, à Montréal.

Publicités

Tagué:, , , , ,

2 réflexions sur “Petit guide pour commencer le PVT… avant/après le départ

  1. Jordane 29 septembre 2013 à 13 h 12 min Reply

    Je crois que je vais retenter le PVT cette année, faut que j’aille me former sur les techniques de coaching

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :