Archives Mensuelles: septembre 2013

Petit guide pour commencer le PVT… avant/après le départ

Bonjour,

Je souhaite vous parler du avant le PVT (programme vacances travail) et après, du comment faire pour ne pas se retrouver seul ou alors, se retrouver un peu perdu. Je ne vais pas parler des démarches pour l’obtention du PVT car pour ça vous avez Pvtistes.net.

2701893114_1

 La préparation : rencontre et plus si affinité…

Tout d’abord, inscrivez-vous sur Pvtistes.net car ce site est une vraie mine d’or. Je sais j’en parle tout le temps mais il est complet. Donc, pour vos démarches avant dossier, vous fouillez le site entièrement, lisez tous les dossiers qui concernent votre PVT, à l’occurrence ici, celui du Canada. Et ensuite, allez dans le forum à la section rencontre pour faire connaissance avec des gens qui souhaitent partir ou qui vont partir. Bon ok, je connaissais quelqu’un qui habitait là-bas donc ça a été plus facile en arrivant mais le fait de rencontrer des gens avant, peut aider une fois sur place pour ne pas se retrouver entièrement seul.
Ah oui ! un truc important, en parler autour de vous car en fait, vous verrez beaucoup de gens qui au final connaissent quelqu’un qui vit au Canada et ça peut aider, voire dépanner pour un éventuel hébergement en arrivant.
Donc un max de rencontre avant le départ pour ne pas se morfondre à son arrivée. Perso, je m’étais créée un petit réseau de personnes sympathiques avant mon départ, même si la plupart je ne les côtoie plus, ils m’ont aidé à rencontrer d’autres personnes.
Lisez tout le forum PVT Canada car tous les posts ont leur importance, certes ça prend du temps mais je l’ai pris pour être au top quand j’arriverais.
En plus du site Pvtistes.net, je vous conseille d’acheter ou d’emprunter ou encore de se le faire offrir, le livre du ‘’Guide de survie des Européens à Montréal’’, pour ceux qui vont sur Montréal. Ce livre est simple à lire, avec des astuces, des bons plans. Certes, il se fait vieux car Montréal change en permanence mais je le trouve encore très utile.

Donc je répète pour ceux qui sont au fond et qui n’ont pas écouté depuis le début, on essaye de rencontrer un max de personnes avant de partir, des gens qui sont déjà allés au Canada, des gens qui vont y partir… lire un max sur le sujet, livres, internet, forums, réseaux sociaux… échanger, il n’y a que ça de vrai !


L’hébergement : tous en coloc !

Une fois sur place, si vous avez une personne qui peut vous héberger, parfait ! elle vous montrera où aller pour faire vos papiers, comment faire même si vous savez déjà tout, ça rassure d’être épaulé ou bien, vous êtes en auberge de jeunesse qui est très sympathique, jamais testé mais la plupart des pvtistes le font et ce sont les premiers liens qui se créent en arrivant ou alors, vous avez trouvé une coloc avant de partir et ça aussi c’est très bien.
À ce propos, la colocation, c’est ce qu’il y a de mieux quand on arrive car ça permet de rencontrer du monde assez rapidement. Je vous conseille également de faire des sorties via le site Pvtistes.net, plein de gens en proposent, le seul truc, c’est que vous restez entre pvtistes et français la plupart du temps et ce n’est pas forcément super, autant rester en France… enfin, je dis ça mais je ne côtoie que des français mais pas des pvtistes. Par contre, il faut trouver la coloc en or, la coloc parfaite mais ce qui est bien, c’est si vous ne vous sentez pas bien dans une coloc, on peut changer assez facilement surtout si vous n’êtes pas sur le bail.

J’ai eu de mauvaises expériences en colocation en France et je dois dire que j’étais rebutée à l’idée d’en faire de nouveau et au final, ça se passe bien, quand tu veux être seul, tu vas dans ta chambre, tu veux voir du monde, tu vas dans la cuisine ou le salon, les pièces à vivre… Depuis mon arrivée, on va dire que j’ai fait 2 colocs et j’enchaîne sur le 3ème mais avec 2 de mes colocs actuels. Quand on a un bon feeling avec des personnes, il ne faut pas les laisser partir ^^


Les papiers : un, deux, trois… pas plus, ici c’est simple

Avant l’hébergement, il faut penser aux papiers car à vrai dire, c’est la première chose que l’on fait en arrivant. Dès que tu poses un pied à l’aéroport, tu passes à la douane pour valider ton PVT (enfin, pour ceux qui souhaitent le démarrer de suite) : présentation de ton passeport, de ta LI (lettre d’introduction) que tu auras pris soin d’imprimer avant ton départ, ton attestation de fonds (au cas où) et l’attestation de ton assurance, ce qui est très important car si le douanier te la demande et que tu ne l’as pas, tu peux repartir direct en France et il faut qu’elle fasse la durée de ton PVT, c’est-à-dire, un an.

Bref, tu arrives, tu es crevée, tu récupères tes bagages et tu files les poser là tu seras pendant un petit bout de temps, temporairement, indéfiniment (rayez la mention inutile). Le jour même (si tu es pressé et que tu es un ouf!) ou le lendemain (ça dépend bien entendu du jour de la semaine où tu arrives), les premières démarches importantes sont de faire sa carte NAS (numéro assuré social) pour pouvoir commencer à travailler, ouvrir un compte en banque (une pièce d’identité, ton PVT éventuellement, ton NAS éventuellement et c’est tout !) et si besoin, ouvrir une ligne téléphonique pour ton cellulaire canadien. Je ne ferais pas l’apologie d’un opérateur, prenez ce que vous voulez du moment de bien lire les petits caractères minuscules sur le contrat.
Pour ma part, j’ai fait les 3 en une journée et c’est super rapide, en fait, la banque, j’ai pris rendez-vous la veille pour le lendemain et en fonction des banques, tu peux avoir ta carte de débit immédiatement.

Pour le NAS, il te faut attendre entre 2-3 semaines pour recevoir la carte chez soi, oui, il faut une adresse pour recevoir sa carte NAS ou bancaire. Vous pouvez demander à un ami de faire office de boîte aux lettres pendant un petit temps si vous êtes sûrs de ne pas rester là où vous êtes (d’où l’importance de se faire des connaissances avant de partir).

Et voilà ! Une fois tout ça en main, vous êtes prêts à conquérir le monde ! Mouais, faut pas exagérer quand même, disons que vous êtes prêts à affronter la vie canadienne. Je donne ici MA vision de MA vie ici, ces conseils sont à prendre ou à laisser, je ne me vexerais pas si vous ne les prenez pas (enfin si, je serais vexée mais c’est pas grave, c’est la vie). Je rappelle que je vis à Montréal, donc forcément, ces conseils sont par rapport à ma propre expérience, ici, à Montréal.

Publicités

New place soon !

Et voilà ! Je peux vous l’annoncer officiellement, je déménage le 1er octobre dans une nouvelle place, sur Avenue Mont-Royal, Rue de Mentana. On a signé le bail avec mes futurs colocs qui sont en fait mes colocs actuels. Bref, dans deux semaines environ, nous emménagerons dans notre nouvel appart, tous les trois, on se posera tranquille dans ce nouveau quartier que nous connaissons peu. Depuis mon arrivée, en comptant le futur, ça fera 2 déménagements, 3 si on compte celui de France pour venir icitte.
3217401-valise-pleine-de-v-tements-d-39-t-pr-t-pour-les-vacances-d-39-t

Sinon, dimanche 15 septembre je suis allée chez mes patrons dans leur chalet dans les cantons l’est, c’est une place magnifique, une habitation tout en bois, au milieu d’un bois et au bord d’un lac. Bref, j’ai bien mangé et pas bu une seule goutte d’alcool ! Si si, je vous jure, pas une par contre, la bouteille de rouge de Fronton est partie très vite, les gens ont apprécié ! J’y suis allée avec deux anciennes du bureau et deux autres qui sont toujours là.

Lundi matin, je suis de nouveau passée dans Allo la planète pour faire le compte-rendu de notre petite rencontre des auditeurs d’Allo la planète et c’était fun, j’ai bien ri quand Éric et François (Francosonik) se sont  »disputés » au sujet des apéros… Je vous laisse écouter à partir de 56min45.
Émission du 16 septembre 2013

allo-la-planete
À part ça, je continue à prendre une photo par jour pendant 30 jours sauf que j’ai oublié un jour donc la case restera vide car je ne veux pas tricher là-dessus.

Sinon, j’aimerais que vous votiez pour mes petits chéris de Shaka Ponk car ils sont de nouveau cette année nominés pour les MtvEma, c’est par ICI.
J’en profite pour remettre une couche avec Shakaddict, si vous ne connaissez pas, je vous invite vivement à liker la page Facebook en attendant le nouveau site Internet sur lequel on potasse (oui, ON car je fais partie des administrateurs de la Fan Base Officielle de Shaka Ponk).

Bannière Printemps                                                           By Mélodie Cartier ©

En écoute : Shaka Ponk – How We Kill Stars

Rencontre ALP et plus si affinités…

Allo chers lecteurs,
Depuis le 3 septembre, fini les horaires d’été, c’est la reprise pour de bon et on ne chôme pas !

J’essaye de bouger comme lorsqu’il faisait beau mais le temps n’est plus aussi ensoleillé. Le vendredi 6 septembre, je suis allée à une soirée chez un pote, Hugues, j’ai revu pas mal de monde, des potes que j’avais perdu de vue depuis mon retour de France, j’ai fait un peu l’autruche, je l’avoue. J’en suis partie vers 1h, je suis rentrée à pieds et ça m’a fait beaucoup de bien, j’aime écouter la musique et marcher sans but, en me vidant l’esprit de choses néfastes.

Le samedi, ce n’était pas la joie, j’étais d’humeur tristoune, pas le moral… j’ai très mal dormi, par période et ça m’a crevé. Heureusement que j’ai des colocs adorables, on s’est fait une soirée improvisée avec des jägerbomb et c’était de la bombe et de plus, moi j’avais commencé plus tôt avec de la sangria. Je les ai abandonné vers minuit, eux ont continué, notamment deux loustics ont discuté jusqu’à… 7h45 ! Bonjour le réveil ^^
37101_10202372487293624_920911986_n 1240067_10202373063908039_745392781_n

Pour ne pas se laisser abattre par mon samedi maussade, j’ai décidé de me bouger et de prendre les choses en main. Dimanche, il faisait un magnifique soleil malgré le vent frais, je suis partie motivée comme jamais au marché Jean-Talon pour faire des provisions pour la semaine. J’ai acheté des avocats, des champignons, une aubergine, un piment vert (un poivron) et des zucchinis (des courgettes). De bons légumes frais qui font du bien à mon corps. À peine rentrée, je suis repartie chez Charme & Sortilège pour acheter une bougie blanche et de l’encens, ça m’a fait du bien et surtout des souvenirs me sont revenus en mémoire comme ma première venue au Canada et à Montréal avec ma petite Louise et aussi, avec mon amie Julie, avec qui j’y étais revenue quelques années plus tard.
Cette journée était parfaite, ni trop chaud, ni trop froid, quand je prenais une profonde respiration, je sentais le frais dans mes poumons comme à la montagne ^^
Sur le chemin du retour, je me suis arrêtée à Starbucks pour acheter un thé chai latte au lait de soya (oui, car ici on dit soya et pas soja).
J’arrive à l’appart et Jeff propose qu’on se fasse un petit repas sympa entre colocs, un truc léger. Du coup, je repars vers le Dollarama pour mon dernier achat de la journée et direction IGA pour acheter tout ce qu’il faut pour préparer une énorme salade composée et une apple pie. Un repas qui paraissait léger nous a sévèrement plombé pour le reste de la soirée, nous avons mangé tôt, vers 17h30, comme ça on a pu se poser et se mater un bon film pour digérer notre repas mais surtout notre week-end. Le film en question était World War Z où il y a de fucking zombies qui sont aussi bons sprinteurs que Carl Lewis. Non, je ne spoilerais pas le film même si je trouve qu’il se laisse regarder et qu’on rigole sur quelques passages. Il ne fera pas parti de ma sélection de films sur les zombies.
world-war-z-zombies-620x350
Vendredi 13 septembre, je suis passée en coup de vent dans Allo la planète pour parler de la rencontre prévue le soir même chez moi. Écoutez à partir de 49min.
Émission du 13 septembre 2013
Une petite soirée bien sympa avec de la bouffe, du vin, de la bière et de la rigolade.
Au menu :
Poutine maison avec fromage en crotte frais
Salade thaï au poulet
Nachos
Fromages et pain à l’oignon
Vin blanc
Bières
La tabléeTablée 2

Il y avait de présent Alexandre, Michel et Claudine, Matthieu et ses colocs, Fabien, Carole, Gaylord, Xavier, Polo et mes colocs. Nous étions un bon petit groupe, nous avons bien rigolé et c’était un agréable moment. Ce qui est sûr, c’est qu’il y en aura d’autres.
ALP
Merci à Éric et Anneka de ALP qui sans eux, ce genre de chose ne serait pas arrivé… Depuis mes passages à la radio, j’ai rencontré des gens formidables, certains de passage et d’autres que je côtoie toujours. C’est tellement génial de pouvoir échanger avec des personnes qui sont là dans une optique différente de la mienne et le fait qu’elles traversent ma vie, me marque d’une façon ou d’une autre. Nous avons fait des photos et une petite vidéo qui malheureusement n’a pas de son, du moins pas audible.
La nuit a été très agitée, je n’ai quasi pas dormi, je suis fatiguée et j’ai mal à la tête… Aïe les sulfites ! Bien, je vais vous laisser, je vais aller me reposer, dormir un peu car demain, je suis invitée chez mes patrons pour l’après-midi avec tout plein de monde que je ne connais pas mais heureusement il y aura mes collègues. Le cadre va être magnifique, au bord de l’eau, à moitié dans une forêt, près de Sherbrooke.

À tantôt !

Écoute du jour : Junior Caldera – The Way

La vie est un long fleuve tranquille…

Donc dans mon dernier article, je vous racontais que j’étais allée aux chutes du Niagara, à Toronto et surtout que cela faisait 5 mois que j’étais ici.
5 mois, quasi la moitié de mon pvt (programme vacances travail) et dans à peine deux mois, je fais ma demande de JP (jeune professionnel) mais j’avoue ne pas avoir vraiment regardé les papiers qu’il me faut et va falloir que je me bouge surtout si il m’en faut de France.
J’ai peur, si je n’ai pas ce précieux visa je devrais retourner en France la queue entre les jambes et sûrement un sale goût amer… J’essaye de ne pas y penser car j’ai envie de rester 18 mois de plus dans ce merveilleux pays où j’ai l’impression d’être pour une fois à ma place, chez moi, moi-même.
5 mois où j’ai fait d’incroyable rencontre même si majoritairement des français, j’m’en colisse car ces personnes ont croisé ma route et je ne l’oublierais pas, je n’oublierais pas chaque visage, chaque sourire, chaque instant passé en leur compagnie.
5 mois durant lesquels ça fait 4 mois que je travaille, pour peut-être la première fois de ma courte vie sans stress, sans crise d’angoisse, sans boule au ventre tous les matins.
5 mois loin de ma famille que je n’oublie pas malgré la distance et qui manque bien entendu mais moins que je l’aurais pensé, je veux dire, vu que je suis entourée, en coloc, je ne suis jamais seule et cela m’évite d’être nostalgique et de tenir le coup.
Plus 5 mois que pousse la vie dans le ventre de ma belle-sœur et encore une fois, je ne pourrais pas voir le bébé avant un bout… sûrement dans un an quand je reviendrais pour les vacances ou alors en mars 2014 si je suis obligée de rentrer.
En 5 mois, j’ai réalisé plus de choses qu’en une année en France voire même deux… je ne suis jamais autant sortie depuis que je suis ici… je fais la fête, je picole, je profite, j’ai l’impression de régresser parfois mais je m’en fous car il faut profiter de la vie, de chaque instant tant qu’on le peut et surtout tant qu’on a la santé !

Regarde Jordane tout ce que j’ai accompli et je sais que je le dois en partie à tes bons conseils, à mes amis en France qui m’ont soutenu (Mélodie, Delphine, Marion, Gurvan, Fabien, Julie, Céline… et j’en oublie sûrement beaucoup), mes potes (Nath, Boni, Mélanie, Caz, Roxane, Guillaume, Emmanuelle, Olivier…), mes collègues (Odile, Marie, Barbara, Céline, Pauline, Viviane, Cymthia, Philippe…), mes camarades d’une soirée, ma famille, ma bonne étoile car oui, je dois l’avouer, je suis chanceuse de vivre tout ça et je le souhaite à tout le monde, de vivre dans la joie et la bonne humeur même les jours de grisailles. Nous sommes maîtres de notre bonne humeur, si tu te dis que la journée va être merdique, elle le sera forcément, il faut aborder les choses avec sourires, facile à dire mais pourtant pas impossible à faire.
Je me rend compte que mes derniers articles sont sans âmes, je les ai écrit parce que je n’avais pas écrit depuis longtemps et qu’il fallait que je donne de mes nouvelles. Je vais essayer de faire plus attention. J’avoue qu’il est difficile d’écrire ce que je ressens sur un blog ouvert à tous, à des inconnus… pour cela, j’ai mes carnets, j’écris dedans depuis mon départ, je viens de commencer mon troisième, je ne m’endors pas sans y avoir écrit ce que j’ai fait dans la journée, mes émotions, mon intimité…

Depuis le 1er septembre, je me suis lancée deux défis (cf. Article MonBonPote), descendre les escaliers tous les soirs en sortant du boulot, au lieu de prendre l’ascenseur (6 étages à descendre, c’est même plus rapide que d’attendre l’ascenseur) et prendre une photo par jour pendant 30 jours.
À la fin de ces 30 jours, je vous dirais si mes jambes sont plus musclées qu’avant et je publierais les 30 photos dans un article, des photos de Montréal, de mon quotidien, etc.
Je ne sais pas encore si je me lancerais de nouveaux défis en octobre mais si vous avez des idées, je suis ouverte à toute suggestion.

Je suis passée à la radio sur Le Mouv’ dans Allo la planète pour présenter le flash info de 14h30 (heure française), je vous laisse écouter par vous même à 29min52.

Émission du 04 septembre 2013

Je rappelle au passage que le vendredi 13 septembre à 20h, il y a une rencontre des auditeurs de Allo la planète, tout le monde est la bienvenue, vous, vos amis, les amis de vos amis ! Vous y êtes tous conviés avec grand plaisir.

Je vous laisse maintenant, je vous souhaite une bonne journée, bonne après-midi, bonne soirée, bonne nuit, où que vous soyez dans le monde.

Cace-dédi à tous mes potos de France et du Canada, c’est pour vous, car vous êtes tous FOR-MI-DA-BLES !

5 mois formidables

Et voilà ! Samedi 31 août, j’ai fêté mes 5 mois au Canada. 5 mois tout pile où je suis partie à Toronto et à Niagara Falls (de base, je n’étais pas partie pour fêter ça mais plutôt pour découvrir la ville de Toronto et voir les fameuses chutes du Niagara).

Je suis partie avec Sandra, ma pote toulousaine et une collègue de boulot à elle, Ophélie (vous pouvez aller visiter son blog onceuponamiche) mais au début nous devions être 4 personnes, la quatrième étant malade, nous sommes parties toutes les trois à l’aventure, à la folle course de visiter Toronto et ses alentours en 2 jours, tout ceci en voyage organisé.

Le vendredi soir, je suis allée dormir chez Sandra, on ne s’est pas couchée très tôt en sachant que le réveil était à 4h30 !
Le réveil sonne, ouitch ! Ça pique ! Nous arrivons un peu à l’avance et nous nous rendons compte qu’il y a des bus partout et que le notre n’est pas encore arrivé et qu’Ophélie non plus.
Notre bus était le 31 (allez Toulouse!), nous avons embarqué toutes les trois, nous étions devant, occupant les 4 sièges derrière celui du chauffeur (Ronald) et le guide était à côté (Miguel).
Nous avons dormi jusqu’à quasi l’arrivée aux  »Mille îles » où nous avions une croisière au milieu des îles.

Mille îles
Après cette croisière de près d’une heure, nous sommes partis pour aller manger mais nous, nous avions nos lunchs car nous ne savions pas qu’ils nous amèneraient dans un restau-buffet. Je m’étais préparée des sandwich avec mon pain sans gluten. Il faut savoir qu’Ophélie aussi ne mange pas de gluten du coup, à l’aller, nous avons échangé sur le sujet.
Zou ! Nous rembarquons direction Toronto !

Nous faisons un petit tour dans Toronto, nous passons devant l’Université de Toronto et nous nous y arrêtons pour prendre la photo de loin de la Tour CN. Nous n’avons pas pris de ticket pour monter dans la tour, cela coûtait trop cher, nous l’avons échangé contre du temps libre dans les rues d Toronto. Nous avions un petit libre avant la tour et nous avons magasiné, enfin surtout les filles. Notre bus s’était arrêté à côté de l’ancien et nouveau Hôtel de Ville.

Toronto
Devant la Tour CN, nous débarquons et partons trouver un lieu où souper et à peine nous avions terminé qu’il était déjà l’heure de repartir direction l’Hôtel qui se trouvait à 20 minutes du centre de Toronto, près de l’aéroport.
Après avoir récupéré notre clé, nous sommes sorties pour prendre l’air et prendre un petit truc à boire chez Tim Hortons. Nous nous sommes arrêtées sur le chemin du retour pour discuter un petit peu et au lit !

Nous avions mis le réveil à 5h30 même si il y avait un réveil général à 6h. À 6h30, le déjeuner était  »servi », enfin, distribué à l’entrée par un gars pas commode et pas souriant pour un sou ! Un jus de fruits trop sucré, une banane pas assez mûre et une boîte mystère contenant un muffins (différent dans chaque boîte) et un croissant tout fripé ^^
Nous partons direction Niagara Falls pour une séance de cinéma en Imax, une montée dans la tour Skylon et approcher les chutes en bateau.
Et c’est parti ! Nous regardons le petit film qui était en français heureusement ! Environ 45 minutes sur l’histoire des chutes et au passage, des gens photographiaient l’écran, nous avons halluciné Oo
De suite après le film, nous sommes parties vers la Tour Skylon où nous avions une vue totale sur les deux chutes, les américaines et les canadiennes. Nous vîmes les bateaux s’approchaient des chutes et disparaître sous un nuage de brume. C’est là qu’était notre prochaine et dernière étape de notre aventure Torontesque ^^
Arrivée au chute, les filles décident de vivre l’aventure jusqu’au bout en ne mettant pas d’imperméable pour approcher les chutes.
Je n’ai pas relevé le défi mais j’avais tout de même enlevé mes chaussures, chaussettes, remonté mon pantalon et pas mis la capuche… j’en ai pris plein la gueule, c’est le cas de le dire, je ne voyais plus rien tellement les gouttes avaient remplies mes verres !

NiagaraFalls
À peine sortie de là, nous sommes allées dîner et c’était déjà l’heure de repartir à Montréal. Ce fût un séjour bref mais intense. Après deux pauses, nous arrivons enfin à Montréal vers 21h30. J’étais épuisée mais contente d’avoir pu partager ça avec Sandra et Ophélie.

TroisMousquetaires
Il faudrait pouvoir refaire tout ça mais plus longtemps car nous n’avons pas profiter de la grandeur de Toronto et de la splendeur des chutes. Certes, je n’ai pas pris beaucoup de photos encore moins près des chutes, car cela est impossible mais les images sont gravées dans mon esprit à jamais.

Sinon, depuis jeudi, nous avons une nouvelle coloc, Lisa, étudiante à l’UQAM. La pauvre a eu la mauvaise surprise de se retrouver, à peine 3 jours après son installation, avec une petite souris dans sa chambre ! Beau cadeau de bienvenue ^^

Allo la planète a repris du service, toujours du lundi au vendredi de 14h à 15h heure française et sinon, de 8h à 9h sur les ondes canadiennes, vous n’avez pas d’excuse pour la rater car il y a le replay.

Bref, tout ça pour dire qu’en 5 mois, j’ai rencontré plein de monde, j’en ai perdu de vu aussi mais ce n’est pas grave, c’est la vie, ça va, ça vient. J’ai fait ici des choses que je n’aurais sans doute jamais fait en France, j’ai un boulot qui me plaît, je me suis créée un environnement agréable qui me pousse à vouloir rester au Canada.