Se brûler les ailes…

Bonjour à tous, à toutes,
Quand tout le monde dit que tu dois t’arrêter car tu en fais beaucoup trop et que ton ostéopathe te dit qu’il faut que tu te reposes car ton corps est tout magané et qu’il va lui falloir plusieurs séances pour te faire partir toutes les douleurs que tu as accumulé ces derniers mois.
Mon corps n’est qu’un nid de douleurs depuis plusieurs mois… À force d’en faire trop, je vais finir par me brûler les ailes…
Alors j’arrête ! Je vais freiner sur pas mal de choses dans les prochaines semaines, désolée si je dis non à vos invitations mais je suis épuisée et j’ai l’impression de ne jamais me poser malgré que je ne fais quasi rien les soirs en semaine.
J’ai d’énormes tensions dans le cou, les épaules, le dos… Je suis nouée de partout. À chaque visite chez mon ostéopathe, je suis de plus en plus tendue… Il m’a dit qu’il fallait que j’apprenne à dire non ! Que mon dos n’allait pas pouvoir supporter longtemps toute cette tension…
Je l’aime bien mon ostéo et j’ai envie de l’écouter car il connaît mon corps plus que moi. J’ai tous les symptômes de cette affiche… Alors je pense que stopper un peu, me fera le plus grand bien­.
Je vais essayer de prendre du temps pour moi mais c’est difficile quand tu as envie d’aider les autres et d’être là pour les autres.
Ces dernières semaines, je fais du bénévolat. J’ai passé toute ma fin de semaine au NCHUM pour l’ouverture avec les visites des riverains, des employés et leurs familles, et bien entendu, le dimanche avec les officiels, dignitaires, ministres, etc.
J’ai fait plein de belles rencontres et j’aime ça 🙂
Pour tenir, je fonctionne avec l’adrénaline et le cafééééééééééééé mais la meilleure solution est de dormir, se poser et prendre un peu de temps pour soi avant de repartir à l’attaque.
Je vous souhaite à tous une belle journée ou soirée selon l’heure à laquelle vous lisez cet article et surtout, prenez soin de vous mes petits sucres ❤
Publicités

It’s all good

Bonjour chers lecteurs, chères lectrices,

Je commence par vous dire la bonne nouvelle : tout est beau !
Les résultats de mon IRM ont montré que je n’avais rien, aucune trace de récidive, de tumeur cancéreuse ou autre. Cela n’explique toujours pas mes douleurs mais l’oncologue veut quand même comprendre, faque il m’a fait une ordonnance pour voir un neurologue. D’ici un mois, je verrais un neurologue pour voir si ce n’est pas les nerfs qui sont atteints.
Petit rappel : Lorsque j’ai eu mes traitements de chimio, le taxol, j’ai fait de la neuropathie et ils ont dû diminuer mes doses de chimio pour les 3 dernières injections (75%, 50% et 50%). J’ai eu des comprimés pour calmer mes nerfs durant 6 mois environ.
Sinon, prochain rendez-vous avec mon oncologue : dans 6 mois pour un contrôle, avec mammographie sauf si avant il y a de quoi et on va dire qu’il n’y aura rien, n’est-ce pas !

En dehors de ça, je peux dire que je profite bien de la vie. Il y a 2 semaines environ, j’ai eu un gros samedi. Je me suis levée tôt pour aller à l’évènement Yomni de la Fondation du cancer du sein du Québec où j’étais bénévole pour tenir le stand de sensibilisation de la Fondation de 8h à 12h. Le soir, je suis allée souper avec 2 amies et après ça, je suis sortie au Billy Buck (ancien Baron Samedi) où j’ai chanté et dansé jusqu’à la fermeture alors que j’étais crevée et que j’avais dit que je ne resterai pas longtemps. J’ai passé mon dimanche à dormir ^^

Samedi dernier, j’ai fait improvisation. J’avais une invitation pour deux personnes pour 2 expositions au Musée des beaux-arts et j’ai invité mon amie Mary à m’accompagner. Cela l’arrangeait bien car après, elle voulait aller à l’Électro Parade. Faque qu’on a fait les expos au musée, on a mangé un bout au Five Guys, de là, on est allée à une expo d’une artistes de streetart Roc514 et ensuite, le party !!!

On a regardé l’installation de la parade et ensuite, nous avons suivi les chars jusqu’à la place des arts où il y avait un concert gratuit de plusieurs Dj. On a dansé de 15h30 à 20h passé… j’avais tellement mal aux jambes mais je n’arrivais pas à m’arrêter tellement la musique était bonne et que j’avais envie de danser. J’étais sur l’adrénaline et malgré la fatigue, je continuais à danser et à sautiller sur mes jambes douloureuses. Le lendemain, j’ai dormi tard et j’ai même fait une sieste en prime ^^ Heureusement que lundi est férié (c’est la fête du travail), car j’aurai trouvé ça dur d’aller travailler…

Cette semaine, j’ai plein de petits trucs tous les jours : mardi soir, un 5@7 avec une Fondation, mercredi, rendez-vous avec ma radio-oncologue, jeudi, déjeûner avec une Fondation, vendredi, RIEN !, samedi, simulation de la générale du NCHUM et ensuite, souper d’anniversaire et soirée au Billy Buck…

Octobre s’en vient et je vais être occupée comme chaque année ! Ouf ! Va falloir que je gère mon emploi du temps entre ma job, mes amis et mes activités extra-professionnelle ^^

Je vous souhaite à tous une belle semaine et je vous dis à bientôt pour d’autres nouvelles 😉
Je vous laisse sur cette note musicale et surtout PROFITEZ DE LA VIE !!!
https://www.youtube.com/watch?v=ifwc5xgI3QM

Le rire est plus fort que la douleur

Pierre Turgeon a écrit : Le rire est plus fort que la douleur. Et bien, j’ai beau rire et garder mon sourire, quand la douleur est là et bien, elle est là!

Depuis mon opération, j’ai régulièrement mal à mon bras du lymphœdème. Lorsque je portais le gant et le manchon de contention, j’étais sous morphine et Lyrica (comprimés que l’on donne aux personnes épileptiques pour soulager les nerfs). Je l’ai été durant 6 mois jusqu’au jour où mon père m’a dit de l’enlever pour essayer. Depuis ce jour (décembre 2015), je ne prends plus de comprimés contre la douleur, je ne porte plus mon gant et mon manchon même si parfois mon bras et surtout ma main sont gonflés ou que c’est douloureux. Ce n’est pas parce que je ne prends plus d’anti-douleur que la douleur a disparu. Il n’y a pas un jour où je n’ai pas mal… surtout depuis que je ne fais plus mes exercices.
Vous vous demandez peut-être pourquoi je ne fais plus mes exercices pour mon lymphœdème et bien la réponse est simple : j’ai eu une côte cassée!

Ouais mais ma côte, elle s’est cassée l’année dernière (fin mars 2016) alors ça devrait aller… oui, logiquement, ça devrait aller mais cela ne va pas… En janvier de cette année, une radio montrait que celle-ci commençait à se consolider, ELLE COMMENÇAIT ! Oui, après quasi un an, Madame la Côte commence à se réparer. Sauf que j’ai été de nouveau malade, avec de la toux, beaucoup de toux et là, BAM la côte 😦 La douleur est revenue de plus belle… Plusieurs semaines après, vu que j’avais de nouveau mal à mon bras du lymphœdème, j’ai décidé de reprendre mes exercices en pensant que ma côte allait mieux : ERREUR !!! Le soir même, je passais une très mauvaise nuit à cause de la douleur…
De plus, depuis quelques semaines (mois?), j’ai une douleur du côté gauche, donc du côté où je n’ai pas eu le cancer. J’ai des douleurs intercostales et sous le sein, comme si j’avais une côte cassée… Assez bizarre…

Sinon, toujours ma main… Depuis décembre 2016, je ne peux plus me servir de ma main droite (je suis droitière) pour utiliser la souris de l’ordinateur à ma job et j’ai du mal à écrire longtemps car c’est aussi douloureux. Je n’arrive pas à faire certains mouvements car j’ai de la douleur et j’ai l’impression que mon poignet va casser… J’ai passé 3 radios, une scintigraphie osseuse, qui a d’ailleurs montré un traumatisme du côté gauche Oo , j’ai passé également un scanner thoracique et un IRM. J’attends les résultats de ce dernier la semaine prochaine et j’avoue que je suis un peu stressée, paniquée, anxieuse, j’ai peur…

J’ai de plus en plus de douleurs dans la nuque, au niveau des muscles occipitaux. D’affreuses migraines qui me font mal et qui sont très récurrentes… C’est presque une fois par semaine et cela commence à m’énerver… Je vais voir un ostéopathe quasi tous les mois pour qu’il me soulage mais j’ai l’impression que cela ne fait pas grand chose…

Vous ne pouvez pas savoir ce que c’est (pour les gens en bonne santé) de se lever tous les matins avec de la douleur, d’en avoir toute la journée, le soir en me couchant et la nuit… Combien de fois je me couche sur le dos et je prends une grande inspiration et là, ma côte me fait mal… Je me tourne sur le côté gauche (car je ne peux pas dormir du côté droit, interdit à vie…) et là, j’ai de nouveau mal, la côte droite, le bras, le dos… Parfois, juste en étant assise sur le sofa, j’ai mal à ma côte droite, à mon bras… Lorsque je suis assise dans le bus…
J’ai appris à vivre avec la douleur mais j’aimerai qu’on trouve ce que j’ai aux côtes et à ma main car cela devient handicapant. J’ai le projet de reprendre le sport en salle mais je n’ose pas tant que tout n’est pas réparé en moi.

J’ai donc rendez-vous le vendredi 25 août avec mon oncologue. Je vais lui poser un tas de questions après avoir eu les résultats de mon IRM. J’y vais accompagné car j’ai peur. J’ai peur car ma maman québécoise, Joëlle, est décédée la semaine dernière… 😥 Je lui avais fait mes adieux quelques jours auparavant car je sentais que c’était la fin. Cela m’a anéantit de la voir ainsi mais apaisée de savoir qu’elle ne souffrira plus car elle avait tellement de douleurs… J’ai également appris la récidive d’une Pink Friend… Cela m’a complètement retourné… J’étais à ma job et je tremblais tellement j’étais choquée. Mon cœur battait très vite et je n’arrivais pas à me calmer. J’ai dû aller faire une marche pour me calmer.

Je tiens quand même à vous rassurer que je vais bien, je ne suis pas en dépression, je ne pleure pas en petite boule dans un coin de ma chambre. Je continue ma vie, ma vie avec la douleur, la douleur que j’ai fini par apprivoiser, à intégrer à mon quotidien. Je vous tiens au courant de la suite des choses, promis ! Je vous souhaite une belle fin de semaine à tous 😉

Des vacances?

Bonjour à tous,

Je sais, j’écris moins mais en même temps, je vous raconterais quoi? Pas grand chose. Comme je vous l’avais écrit précédemment, je travailles beaucoup, et je suis très fatiguée, TRÈS FATIGUÉE !

Je suis pas mal à bout, à bout de tout, à bout de mon travail, à bout de ma vie professionnelle, à bout de ma vie sociale déserte (ou presque), à bout de ma vie amoureuse désertique, inexistante, le néant quoi ! Je ne sors plus ou peu, je passe pas mal de mon temps à dormir… Toutes les fins de semaine, je dors les après-midi, je n’y peux rien, je n’arrive pas à résister, je m’endors devant mon ordinateur, mon téléphone, la tablette, Netflix ou bien devant un livre… Je tombe littéralement endormie dès que je me pose. Si je dors, c’est parce que j’en ai besoin.

J’ai tout plein de douleurs et on ne sait pas ce que j’ai… ma main, mon sein, mon bras, mon autre sein, ma clavicule, ma tête, mon ventre et j’en passe… j’ai mon irm le 3 août (aujourd’hui), je dois avouer que j’ai un peu peur… Il me tarde de revoir l’oncologue pour lui parler de ces douleurs nouvelles…

Ces dernières semaines, j’ai eu le mariage de Cloé, ma p’tite sœur d’adoption, je suis allée voir le spectacle de Noémie Caillault qui s’intitule Maligne, sur son cancer du sein.
Je suis en vacances depuis le 22 juillet, je reprends la job le 7 août. Je suis allée travailler le 1er août et le 2 août (donc hier). J’ai l’impression de n’avoir rien fait de mes vacances, à peine me reposer.
J’ai fini mes cours de théâtre, je me suis inscrite à des cours d’anglais pour fin octobre. J’ai mon nouveau tatouage qui s’en vient, mon shooting photo de moi à moi (mon cadeau de Noël en avance).

Je lis pas mal ces temps-ci notamment le dernier livre d’Elizabeth Gilbert, l’auteure de Mange, prie, aime, elle a sorti un livre qui s’intitule Comme par magie et je le conseille vivement, il booste l’égo je trouve. Je ne sais pas pourquoi mais je dévore les livres en ce moment et c’est bien, moi qui n’aime pas trop ça (parole d’une ancienne bibliothécaire).

Je suis dans un mood créatif, sûrement à cause du livre Comme par magie. J’ai envie d’écrire, d’écrire une histoire fictive mêlant mon vécu. J’ai envie de faire publier certains de mes écrits passés, mes poèmes, mes nouvelles… On verra si je le fais, en tout cas, j’ai toutes les cartes en main car j’ai rencontré une personne travaillant dans l’édition lors du mariage de Cloé. Les choses n’arrivent jamais pour rien et je sais que cela n’est pas un hasard les rencontres de ces dernières semaines.

Je remercie la vie d’être en vie et de pouvoir continuer à observer le monde autour de moi et pouvoir ressentir les énergies, sentir les bonnes odeurs de l’été, voir les merveilles de ce monde, entendre ce que la nature nous raconte, toucher ou plutôt caresser les textures autour de nous… ça y est, je me perds dans mes pensées, mon esprit s’évade souvent de même, d’où mon envie d’écrire.

Je vous laisse sur ces notes colorées et ces photos de Montréal, ville riche en couleurs…

Maligne de Noémie Caillault

Hier soir je suis allée voir le spectacle de Noémie Caillault Maligne. Mais qu’est-ce que c’est?
Ce spectacle raconte la vie d’une jeune femme de 27 ans qui découvre qu’elle a un cancer du sein.
Vous vous dites : Ayoye! C’est pas drôle ça!
Et pourtant si! Noémie réussit à nous faire rire, à nous émouvoir et limite pleurer pour finalement rebondir sur une blague ou de l’ironie.

J’ai aimé voir cela sur scène car je me suis reconnue dans certaines situations jouées par l’artiste, des situations comiques, qui ne le sont pas forcément au moment où nous les vivons mais qui le deviennent quand on les conte.

Elle décrit son (sa més)aventure par dates, une chronologie à nous donner le vertiges tellement que tout s’enchaîne, cela met du rythme mais en fait c’est le rythme auquel on fait face durant les traitements : des examens, le diagnostic, des rendez-vous, l’opération, la chimio, la radiothérapie, les rendez-vous, les examens, etc.

Dans la salle, il y avait beaucoup de femmes, des survivantes, des proches, des personnes en traitement… On se sentait interpellées par son histoire, par son vécu, par son témoignage car c’est bien de cela qu’il s’agit, le témoignage d’une jeune femme, tout cela mis en scène. Justement la mise en scène est vraiment superbe. Un jeu de chaises  »tournantes » qui symbolisent des lieux différents visités par Noémie.

Je vous conseille vivement d’aller voir ce spectacle qui se joue en ce moment au Monument National à Montréal jusqu’au 29 juillet dans le cadre du Zoofest. Que vous ayez eu ou pas du tout un cancer, ce spectacle vaut le détour, alors vous n’avez aucune excuse 🙂

Pour en savoir plus sur l’artiste :
https://www.noemiecaillault.com/

Une fête, des fêtes

Le temps file très vite et j’ai l’impression de ne pas profiter de ma vie… Je sors, je fais des activités, je me repose. Mes semaines ressemblent à Métro-Boulot-Dodo. Je pensais que cela serait plus calme et au final, j’ai fait quand même pas mal de chose.

Je suis allée au Mondial de la bière avec Sab. C’était l’fun, j’ai bien ri et bien goûté à plein de cidres (vu que je ne bois pas de bière). Le lendemain, je partais visiter des vignobles en Estrie et je peux vous dire qu’on en a beaucoup dégusté ! ^^ J’avoue que le lendemain, je ne sentais un peu vaseuse, surtout le matin même de la visite à cause des quantités de cidre que j’ai englouti :p

Il y a eu le mariage de mes amies, Cécilia et Émilie. C’était très émouvant, c’était une journée remplie d’amour ❤ Il y avait beaucoup de monde et du monde heureux, le bonheur se sentait, on pouvait même le toucher du doigt tellement qu’il inondait la salle. Je suis si heureuse pour Cécilia, car cela fait plus de 10 ans qu’on se connaît et Émilie la rend tellement heureuse et vice-versa.

J’ai eu des semaines courtes à la job mais full occupées, du rush et du stress, mes fins de semaine sont passées extrêmement vite malgré que j’avais 3 jours avec la fête du Québec et la fête du Canada… Je pense avoir besoin de vacances même si je ne vais pas bouger, ou presque.

Le 15 juillet, je suis invitée à un autre mariage, celui de ma petite sœur d’adoption, Cloé. Il me tarde tellement !!! Encore une belle journée remplie d’amour.

À part ça, je continue à envoyer des candidatures. En tout, sur les 7 cvs envoyés, j’ai eu 2 entretiens. Je suis encore en attente de réponse car je les ai envoyé la semaine passée. En ce moment, j’aime bien ma job, j’aime ce que je fais et je sais que si je dois quitter, cela va être dur pour moi car j’ai vécu beaucoup de choses à ce bureau et j’aime mes collègues mais dans la vie, il faut avancer et j’ai envie de nouveaux défis.
J’aime pouvoir faire ma job et mes activités à côté, je me sens utile à quelque chose. À ce propos, je me suis inscrite à des cours de théâtres, session d’été. C’est seulement 4 cours mais dès septembre, je pourrais m’inscrire à plus si j’ai aimé ça. Premier vrai cours, jeudi qui arrive…

Je suis allée à l’avant-première du film De plus belle avec Florence Foresti qui joue une femme qui essaye de se reconstruire après un cancer du sein. C’est très beau, très émouvant et elle joue vraiment bien, un rôle sérieux qui lui va bien.

L’autre jour, je marchais dans la rue pour rentrer chez moi et je regardais autour de moi et je me disais dans ma tête : est-ce un rêve? est-ce que depuis ces 4 dernières années je rêve ou est-ce la réalité? Tout ce que j’ai vécu, tout ce que je vis présentement et tout ce que je vivrais… Être à Montréal, j’ai parfois l’impression d’être dans un rêve et pourtant, je vis bien tout ça. Peut-être est-ce parce que j’ai l’impression que tout cela est trop beau pour être vrai.

Sinon, le café Perko a fêté ses un an le 1er juillet ! Si contente pour Émilie, la propriétaire des lieux.

Sinon, en attente pour un IRM. Mon dossier a été transféré dans un autre hôpital, j’ignore pourquoi mais j’attends toujours qu’on m’appelle…
Je fais partie à présente de deux projets de recherche patient-partenaire/ressource auprès du CHUM. Je ne peux pas vraiment vous en parler car c’est un peu confidentiel mais disons que je vais à des rencontres/comités avec du personnel médical et que c’est full intéressant de pouvoir participer à l’amélioration des services auprès des (futurs) patients du CHUM. Je dois avouer que je me sens utile en participant à ces échanges.

Vue du CRCHUM

Et sinon mes cheveux poussent bien et je m’amuse à me faire de drôle de coiffure avec mes bouclettes 100% naturelles 🙂

Et donc dans les prochains jours, je vais aller au théâtre avec ma coloc, je commence mes cours de théâtre, des rencontres au CHUM, peut-être des entrevues et le mariage de Cloé… et je vais arriver en vacances, yeahhhh !

Je vous laisse chers lecteurs, chères lectrices, bonne semaine 😉

Le calme avant la tempête?

Ces temps-ci, c’est un peu plus calme mais je sais que cela ne durera pas… Enfin, calme, tout est relatif, je fais quand même pas mal de chose et mes hamsters sont de retour dans ma tête, et ils tournent, tournent beaucoup :/

Depuis ma fête, il s’est passé quelques trucs. J’ai terminé mes rendez-vous chez mon orienteur, Érick Beaulieu. Il est vraiment super, je vous le conseille vivement si vous avez besoin de faire le point et d’aide dans votre emploi actuel.

Niveau médical, j’ai eu des rendez-vous, toujours pareil : audiogramme, tests respiratoires, scanner thoracique et je suis en attente pour un IRM car j’ai toujours de la douleur à ma main et ils ne savent pas d’où ça vient… J’ai revu la médecin de la clinique du lymphœdème et je dois faire un nouveau manchon… D’autant plus que mon bras est de nouveau douloureux et qu’il a gonflé…

Je suis allée à une vente VIP pour l’Institut du cancer de Montréal. C’était vraiment super et surtout j’ai vu des personnes que je connaissais : La belle Lucie (et ses sœurs) et Carmen. Le photographe de la soirée est aussi l’un des photographes/auteurs du site Portrait de Montréal. Il a sorti un livre et il y avait quelques exemplaires en vente ce soir-là. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à visiter le site ou la page Facebook.

Il y a eu avec la Fondation du cancer du sein du Québec en partenariat avec La vie en rose et Rouge Fm la campagne Osez le donner. J’ai été au lancement en tant que bénévole et c’était la belle Stéphanie qui était présente en tant qu’ambassadrice. C’était vraiment sympathique et intéressant.
Le même jour, je suis allée au théâtre avec Maude, ma coloc. On est allée voir Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu? mais la version québécoise. On a bien ri 🙂

Il y a quelques jours, j’ai été invitée gracieusement à la soirée d’ouverture Le Grand Soir, pour le Grand prix du Canada de Formule 1. C’était avec tapis et tout le gratin. Il y avait des personnalités importantes. J’ai revu des ambassadrices de la Fondation, notre porte-parole Mitsou Gélinas, j’ai rencontré la belle Danièle Henkel, c’était un honneur pour moi. Et nous avons fait une photo avec le maire, Denis Coderre mais je ne l’ai pas encore trouvé sur le net… Et il y avait ma belle Nalie

Je suis également allée chez le coiffeur, donc nouvelle coiffure et nouvelle couleur. Voici le résultat :

Mes prochaines activités sont : visite de vignobles/dégustation de vin, mariage de mes chéries Cécilia et Émilie et en juillet ma petite Cloé et Daniel.
À ce propos, la fin de semaine dernière, je suis allée dans un chalet à Mont-Tremblant pour le Bachelorette party (enterrement vie de jeunes filles) de Cécilia et Émilie, c’était l’fun, c’était beau, c’était cool.

Je pense avoir fait le tour de ces dernières semaines. Celles qui s’en viennent seront plus calmes et tant mieux car j’ai besoin de repos et de faire certaines choses que je repousse trop souvent.
À tantôt chers lecteurs, chères lectrices, je ne vous oublie pas, juste que ma vie est différente 🙂

33 ans, l’âge du Christ !

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je fête mes 33 ans ! 😀 Comme certains le disent, l’âge du Christ ^^ ou encore, il paraît que c’est l’âge du bonheur. Je prends tout ! Bonheur, amour, santé, je suis ouverte à tout !

33 ans, ce n’est pas 30, ni 35 mais 33 ! 33, 33, 33, 33 ! J’aime bien cet âge, ça sonne bien, ça sonne comme du renouveau, comme un changement de vie, une renaissance 😉

C’est donc le 4e anniversaire que je fais ici. Je me souviens encore du premier où je ne connaissais quasi personne, pour mes 29 ans. J’avais invité des gens que j’avais croisé en soirée, 1 ou 2 semaines plus tôt. C’était assez marrant 🙂
Week-end de 3 jours et la fête

Pour mes 30 ans, c’était la fiesta avec mes colocs, car un autre de mes colocs fêtait également ses 30 ans. C’est aussi l’année où j’ai commencé à être fatiguée et maganée. Je me souviens m’être fait un lumbago à cause d’un paquito XD Bref, vous connaissez la suite…
La vieillesse me rattrape… des folies !

Mes 31 ans… comment ne pas les oublier, vu que j’étais en traitement de chimio mais que mes merveilleuses amies étaient là pour me rappeler à quel point la vie est belle 🙂 Je leur en serais éternellement reconnaissante ❤
Trente-et-une bougies

Et pour finir, mes 32 ans. C’était assez marrant vu que j’ai fait un party dans un bar et qu’il y avait environ 80 personnes, dont une partie que je connaissais pas :p J’ai bu tellement de shooters que le lendemain j’étais dans le mal mais j’ai quand même (re)bu le soir avec mes amies, avec qui je voulais fêter aussi 🙂 De bons souvenirs et plein de rencontres.
32 ans et toutes mes dents !

Cette année, au programme : party avec mes amis et ensuite, party dans un bar avec d’autres personnes. Je suis bien entourée, j’ai des amis/copains en or, je les aime tellement ❤ Je suis heureuse qu’ils fassent partis de ma vie. Ils sont mon énergie.

Je suis au comble du bonheur (ou presque). Ma vie est en plein changement, de beaux changements et je suis plus que motivée pour faire en sorte que le bonheur soit présent tous les jours. Je dois dire qu’une partie est possible grâce aux personnes qui m’entourent, que ce soient mes amis, collègues ou encore des rencontres furtives… Je suis heureuse ! Il ne me manque plus qu’à partager ce bonheur avec un compagnon de route, un partenaire de crime, un complice et je serais au summum de tout !

Je vous souhaite une belle journée à tous et à très bientôt pour d’autres (bonnes) nouvelles ❤

Déjà en mai???

Bonjour chers lecteurs/chères lectrices,

J’ai l’impression de vous abandonner tellement je me suis éparpillée ces temps-ci mais heureusement, mon orienteur m’aide énormément tout en me chamboulant au passage. Je me remets en question, il m’aide à me recentrer sur moi-même et sur les choses importantes.
À date, j’ai appliqué pour 4 postes… On verra bien !

Le bal des couilles est passé donc je vais pouvoir travailler sur mon autre projet que je vous parlerai plus tard si cela aboutit. Mais voici quelques photos de la soirée…

J’ai parfois l’impression que le temps me file entre les doigts et que je ne profite pas assez pour m’amuser, que mes activités extra-professionnelles portent bien leurs noms : professionnelles… donc je travaille quand même mais bénévolement (peut-être qu’un jour, je pourrai en faire mon métier). Je radote beaucoup à ce sujet mais parce que je suis à un tournant de ma vie où j’ai envie de changement et de nouveaux défis, et pourquoi pas une nouvelle rencontre 😉 Même si pour ce dernier, je ne fais pas grand chose XD J’ai un aveu à vous faire, je me suis inscrite sur une application de rencontres et j’ai quitté mon groupe de célibataires… mais ce n’est pas super car je n’ai pas le temps :p ou plutôt, je ne prends pas le temps, et c’est déjà bien de s’en rendre compte.

Je me rends compte aussi que je me donne beaucoup pour les autres sans vraiment m’occuper de moi… c’est mon orienteur qui le dit ! J’ai trop de projets en tête, ma tête bouillonne et il faut que je me focalise sur une chose à la fois et que je concentre mon énergie sur des choses qui me rendent heureuse.

Dans 12 jours, c’est mon anniversaire, j’aurai… 33 ans ! Oui, l’âge du Christ ^^ J’ai hâte de faire la fête avec mes amis que j’aime comme ma deuxième famille ❤ J’ai l’impression que c’était il y a quelques mois à peine que je fêtais mes 32 ans entourée de plus de 75 personnes dont une partie que je rencontrais pour la première fois :p J’suis d’même moé, j’invite tout le monde à faire la fête 😀

Donc pour récapituler :
AMOUR = 0 voire – 100 000 en-dessous de la croûte terrestre
AMIS = + ❤ ❤ ❤
JOB = – 10
FATIGUE = + 10
ÉNERGIE = tant que j’ai mon adrénaline, je tiens bon ! (5)
MIGRAINE = Toutes les semaines ^^
PROJETS = 4, non 5, non 8 ! Arf, je sais plus, j’en ai tellement… -_-

Tic tac tic tac… Ostie que le temps passe vite !!! J’avais commencé cet article le 1er mai et nous sommes le 8 déjà… Stoooooooooooop ! Ralenti le temps, par pitié !!!
Je vous laisse, je vais aller me reposer, ou plutôt travailler vu l’heure qu’il est ^^
Bonne journée 😉

Occupation double… ment

Je pensais que la saison des occupations était passée mais je me suis trompée. Depuis le mois de mars, je dirais même fin février, je suis occupée mais je me repose aussi beaucoup. Pourquoi tant de repos? Et bien parce qu’il m’en faut et qu’en ce moment, il faut que je fasse attention financièrement à cause des dépenses que j’ai actuellement.

Tout d’abord, depuis quasi mi-janvier, j’avais mes rencontres du Fonds Jason, des 5@7 pour les jeunes ayant ou ayant eu un diagnostic de cancer. Ensuite, 1 lundi sur 2 depuis mi-février, j’avais des rencontres pour la préparation du bal des couilles de Cancer Testiculaire Canada (cf. Bal des Couilles).

Je continue bien évidemment ma collaboration avec la Fondation du cancer du sein du Québec avec par exemple la tenue d’un stand lors du salon international de la femme à Montréal, ou encore un défilé de mode aux Cours Mont-Royal.

Bien entendu, j’ai mes rendez-vous chez l’orienteur qui sont très intenses et limite perturbatrices… car cela me chamboule émotionnellement et ce n’est pas facile à encaisser tout ça en étant fatiguée de même. Je réalise un tas de chose et c’est vraiment quelque chose… C’est une sorte de remise en question complète mais en pire et plus profonde au niveau des émotions. C’est quelque chose que je conseillerais pour les gens qui souhaitent également se retrouver.

Au milieu de tout ça, je délaisser complètement les sorties, mes amies, les rencontres… j’ai même quitté le groupe des célibataires indigné(e)s car je n’avais plus/pas de temps à leur consacrer et cela devenait pesant.

Ben voilà, c’était juste pour vous donner des nouvelles à la vitesse du vent et on se revoit bientôt avec, en espérant, un moment plus calme… mais j’en doute :/